Logo des Enovateurs
Alarmes & surveillance : sacrifier ses données personnelles, le prix de la sécurité ?

Alarmes & surveillance : sacrifier ses données personnelles, le prix de la sécurité ?

Pour se différencier, les sociétés d'alarme n'hésitent pas à proposer des services en ligne complètement gadgets, énergivores et limite-limite pour votre vie privée...

Refusez les services numériques supplémentaires, à la fois inutiles et risqués pour votre vie privée (rapports d'entrées et sorties de votre logement, photos, vidéos...). Choisissez la simplicité et diminuez votre impact carbone en supprimant régulièrement les données, et en refusant de recevoir des mails automatiques.

Le terme alarme vient de l'italien "all'arme" qui signifie aux armes. Aujourd'hui, la définition des alarmes a nettement évolué. Nous avons des alarmes sur nos téléphones, nos ordinateurs, nos serveurs... les alarmes correspondant à la définition originale se trouvent désormais dans des logements ou locaux d'entreprises, afin de signaler une intrusion.

Les alarmes de maison ont, comme beaucoup d'autres domaines, évolué vers le numérique. Entre l'apparition des disques durs de grande capacité et l'accès au web, il était logique que les alarmes trouvent une place dans le cloud.

Les sociétés de sécurité l'ont bien compris : pour attirer les client·es et se différencier de leurs concurrents, elles proposent toujours plus de services :

  • Des notifications envoyées sur votre smartphone.
  • Des rapports détaillés (heure d'entrée, heure de sortie, badge utilisé... ) envoyés à intervalles réguliers.
  • Un accès à distance aux caméras de votre logement.
  • Des enregistrements de photos et de vidéos hébergés sur les serveurs des sociétés.
  • Une ouverture de votre porte à distance pour la réception d'un colis...

En tant que client·es, fabricant·es et développeurs·ses, il faut se poser la question de l'utilité de ces services. Est-ce pertinent de recevoir fréquemment des rapports d'accès à votre logement ? Est-ce utile de stocker toutes sortes de données privées sans jamais les supprimer ?

Nous avons tous·tes le pouvoir d'agir à notre niveau. C'est le moment de s'inscrire dans une démarche de sobriété numérique, pour proposer/utiliser des services de meilleure qualité, plus économiques et moins énergivores. Soyons tous·tes acteurs·trices en refusant d'utiliser des fonctionnalités gadgets, mais aussi en refusant de les créer. Concentrons-nous sur l'essentiel : protéger notre logement et faire fuir les intrus. A ce titre, le stockage d'informations personnelles en continu est non seulement facultatif, mais problématique.

Sans oublier que la loi de Murphy fonctionne à plein régime dans ces cas-là : malheureusement, le jour où la police vous demande une jolie photo du cambrioleur, le système n'a pas enregistré l'image sur le serveur...

En général, vous laissez-vous tenter par les options supplémentaires ? Ou parvenez-vous à vous en tenir aux fonctions essentielles ?

Jérémy PASTOURET
Jérémy PASTOURET
Journaliste en recherche constante de nouveaux outils plus légers, accessibles à tous et respectueux de la vie privée de leurs utilisateurs.

Commentaires

Ecrire un commentaire

Sobriété

Passez à l'étape supérieure :

Découvrez nos tutos !

Chargement d'un nouvel article...

Les Enovateurs

Rejoignez notre communauté de lecteurs

Retrouvez-nous aussi sur

linkedin