Mes données Google (2.1) : mon activité – voix et audio

Si vous n’avez pas encore généré un export de vos données, j’ai consacré un article à ce sujet. Lisez-le au préalable :

Mes données Google (1) : comment faire pour les exporter ?

Pour ma part, j’ai donc téléchargé mes données. J’ai dézippé l’archive et commencé mes fouilles. Sans surprise, il y a énormément de contenu.

J’ai décidé d’orienter l’article sur les points qui m’ont étonné, voir choqué. Ces données, je n’avais pas réellement conscience que Google les récupérait.

Analyse des données sensibles sur Google

Je vous propose qu’on se concentre sur le dossier Mon activité. Google a quand même été « sympa » et a réuni tout les trucs pas cool dans un même dossier. Quelle chance ! En ouvrant le répertoire Mon activité, on tombe sur ça :

A nouveau, ça fait pas mal d’éléments. J’ai décidé d’éviter l’analyse exhaustive dossier par dossier au profit d’une approche ciblée, plus analytique. De votre côté, vous pourrez examiner votre export pour comparer vos données et voir si nous partageons les mêmes problématiques.

Voix et audio

Ce qui m’a particulièrement choqué, c’est ce dossier. Il contient l’ensemble des enregistrements audio que possède Google. Voici ce que j’ai découvert en ouvrant mon répertoire :

Effrayant, non ? Google possède (pour le moment) 479 fichiers audio liés à mon compte. A la fin de ce listing se trouve un petit fichier HTML intitulé MonActivité.html. Je vous invite à double-cliquer dessus. En fonction du nombre de fichier audio, il peut être difficile pour votre navigateur / PC d’afficher la page web concernée.

Google a bien travaillé : le titre des fichiers nous renseigne sur la source de l’enregistrement (cliquez sur la capture d’écran ci-dessus pour voir l’image en plein écran). Ici, c’est Appli Google : donc les enregistrements viennent de mon mobile. Certaines fois, les transcriptions sont « non disponibles » (notamment lorsque Google Voice s’est mis à m’enregistrer tout seul). D’autres fois, on les retrouve – comme lorsque c’est écrit « A dit une chanson de mariage ». Dans ce cas, le système a compris ce que nous étions en train de dire. En-dessous, on retrouve la date et l’heure de l’enregistrement.

L’autre point important, c’est le sous-titre Information détaillées : Quand la mention « Déclenchée par un mot clé » s’affiche, je suppose qu’il s’agit d’un « OK Google ». Sauf que je ne me sers jamais de la commande vocale pour effectuer des recherches sur mon mobile. Jamais. Donc mon constat, c’est que Google Voice se déclenche tout seul et enregistre sans mon autorisation. Ce qui est particulièrement flippant, c’est quand on clique sur le player à droite pour écouter ce qui a été enregistré.

Je me suis rendu compte que mon téléphone enregistre très bien. On peut parfaitement comprendre ce qui est dit. Une autre chose intéressante, c’est que je suis tombé sur des conversations que je n’ai jamais entendu. Par exemple, j’avais laissé mon téléphone près du bureau et Louise discutait au téléphone avec un client pendant que je faisait la vaisselle. Google s’est mis en mode enregistrement, et j’ai pu entendre un bout de la conversation clairement. Quand on se retrouve avec autant d’enregistrements privés sur les bras, il y a vraiment de quoi se poser des questions. On se dit qu’on facilite la vie des services secrets, comme des entreprises qui veulent nous vendre tout et n’importe quoi.

Je vous propose un petit exemple tiré de mes données pour vous donner une idée de ces enregistrements :

Je pense avoir faire le tour de cette partie Voix et audio. La suite est maintenant disponible, vous voulez en savoir encore plus sur vos données ? Lisez donc cet article :

Mes données Google (2.2) : mon activité – Android – Recherche – YouTube

Articles Similaires

Podcast Les Enovateurs : du contenu d’écoute supplémentaire

Bob le mini lave-vaisselle, made in France – et révolutionnaire !

Firefox pour Android / iOS – ajuster les paramètres des extensions

2 commentaires

Jull 29 octobre 2018 - 13 h 06 min
J'en ai fait l'expérience cette semaine et c'est déconcertant de voir que Google nous enregistre à notre insu et ce même pendant la nuit où d'ailleurs je viens de découvrir que je marmone pendant mon sommeil! Mon loulou avait raison.
Jérémy PASTOURET 5 novembre 2018 - 21 h 49 min
Merci pour ce témoignage. J'espère que d'autres personnes pourront nous faire part de leurs expériences.
Ajouter un commentaire