Oh My Zsh – guide complet : installation rapide sous Linux

Avant toute chose, si le nom Oh My Zsh ne vous dit rien, je vous invite à lire mon article précédent.

Pour installer cet outil, il vous faut : soit un Linux, soit un MacOS.

Installation des pré-requis sous Linux

Mise à jour du système

Tout commence toujours par la commande permettant de mettre à jour la base de données d’installation du système.

sudo apt update

Suivi de la mise à jour des packages déjà installés.

sudo apt upgrade

Installation de Zsh

Zsh est un programme permettant de mieux interagir avec le/la développeur·se qui travaille sur un terminal. Le système permet aussi d’effectuer des scripts/extensions à destination de la console. C’est grâce à ce service qu’Oh My Zsh réalise des prouesses d’affichage et d’utilisation pour les dévelopeurs·ses. Avant d’installer Zsh, nous allons vérifier qu’il n’est pas déjà présent sur votre système en lançant la commande suivante :

zsh --version

Si la console vous dit que la commande zsh n’existe pas, c’est parce qu’il n’est pas installé. Dans ce cas, lancez cette commande :

sudo apt install zsh

Le résultat attendu est le suivant :

Vérifier l’installation de Zsh

Ensuite, il est toujours utile de vérifier que l’installation s’est bien passée. C’est aussi l’occasion de connaître la version présente sur notre système. Pour cela, exécutez la commande suivante :

zsh --version

Le résultat est le suivant :

Comme vous pouvez le constater, je tourne sur une version 5.0.7 avec un environnement Debian/jessie64. Votre console renvoie comme réponse que la commande zsh n’existe pas ? C’est parce que l’installation s’est mal passée. Réitérez alors l’opération d’installation.

Paramétrage par défaut de Zsh

Pour finir l’installation, il est impératif d’indiquer au système d’exploitation qu’à présent c’est zsh qui doit être utilisé par défaut. Pour effectuer ce paramétrage, lancez la commande suivante :

chsh -s $(which zsh)

Cette commande requiert un compte administrateur. Il est donc possible que le système demande votre mot de passe. Pour découvrir le nouvel environnement, il faut se déconnecter ou fermer/ouvrir une nouvelle console. C’est la raison pour laquelle j’utilise la commande exit. Cette commande fonctionne dans les deux cas. Voici le résultat obtenu :

Première utilisation Zsh

En vous reconnectant ou en ouvrant une autre console, Zsh s’active pour la première fois : vous avez un choix à faire.

J’ai choisi de taper la lettre q puis Entrée pour quitter directement le programme de paramétrage, car c’est Oh My Zsh qui s’occupe de cette tâche très sympathique. Si avez encore un doute concernant l’installation de Zsh, vous pouvez exécutez la commande suivante :

echo $SHELL

La commande ci-dessus permet de connaître le langage par défaut de la console Linux. Si vous avez correctement paramétré votre système, le résultat est le suivant :

Installation de GIT

Pour pouvoir installer Oh My Zsh, il est nécessaire que GIT soit installé lui aussi. Ce programme populaire parmi les développeurs·ses permet de récupérer la dernière version d’Oh My Zsh. Lancez cette commande :

sudo apt install git

Le résultat est le suivant :

Installation d’Oh My Zsh

Maintenant que les pré-requis ont été installés, il reste à effectuer le téléchargement et l’installation d’Oh My Zsh. Pour ce faire, il suffit de lancer cette commande :

sh -c "$(wget https://raw.githubusercontent.com/robbyrussell/oh-my-zsh/master/tools/install.sh -O -)"

Le terminal renvoie ces lignes :

Si l’installation se passe bien, le logo Oh My Zsh apparaît, ainsi qu’une petite flèche en bas à gauche.

Conclusion

Oh My Zsh est maintenant installé et prêt à être utilisé. Continuez votre installation en lisant cet article consacré à la partie personnalisation d’Oh My Zsh.

Articles Similaires

Podcast Les Enovateurs : du contenu d’écoute supplémentaire

Bob le mini lave-vaisselle, made in France – et révolutionnaire !

Firefox pour Android / iOS – ajuster les paramètres des extensions