Accueil Société ARTE, la chaîne remue-méninges à (re)découvrir absolument !
Arte

ARTE, la chaîne remue-méninges à (re)découvrir absolument !

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

La chaîne Arte, ça vous dit quelque chose ? Elle fait partie du paysage audiovisuel français depuis des années : il suffit d’appuyer sur la touche 7 de la télécommande. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai longtemps associé cette chaîne avec ennui… et ringardise. A l’âge où mes parents choisissaient le programme télé, regarder Arte me faisait le même effet qu’écouter Nostalgie dans la voiture.

 

 

Les années ont filé, et j’ai passé de moins en moins de temps devant la télé… jusqu’à m’en passer complètement. J’ai reporté ce temps libre sur un autre écran : celui de l’ordinateur, fenêtre sur le monde grâce à l’arrivée d’Internet dans nos foyers. Maintenant, le web est un outil de travail, un moyen de divertissement… on ne peut plus s’en passer.

Et là, il s’est passé quelque chose d’étrange : j’ai recommencé à visionner les programmes d’Arte. De mon plein gré, avec un œil neuf. Une émission en replay, puis deux ; jusqu’à ce que la consultation régulière de ce média fasse intégralement partie de mes habitudes d’internaute.

Comment expliquer ce revirement en l’espace de vingt ans ? Peut-être parce que la chaîne franco-allemande, autrefois vieillotte, semble avoir parfaitement négocié le virage du numérique.

 

Un bref récap historique

La chaîne, née en 1992, propose ses programmes à la fois en français et en allemand. En effet, Arte s’inscrit dès sa création dans un cadre pro-européen. La diffusion de ses émissions culturelles vise à favoriser le rapprochement entre les pays de l’UE. Dès mai 1992, les programmes sont diffusés en soirée ; puis toute la journée à partir de 1996.

Arte prend très tôt conscience du potentiel d’Internet, et se met à l’utiliser sous des formes variées : site internet et webradio dès le milieu des années 90, puis diffusion des programmes en numérique 24h/24 à partir de 2005. VOD et concerts en live débarquent quelques années plus tard. Depuis, la chaîne multiplie les formats innovants, traite de nombreuses thématiques, et vient de fêter ses 25 ans l’an dernier… en pleine forme. Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir sa plaquette institutionnelle, très bien conçue.

Aujourd’hui Arte, c’est ça :

 

 

Des contenus innovants et de qualité

Personnellement, ce qui m’intéresse beaucoup chez Arte, c’est la manière dont la chaîne traite l’actualité et aborde les sujets de société. On découvre le monde sous un angle différent : tout d’abord, parce que les journalistes s’intéressent aux moindres recoins du globe. Ensuite, parce qu’ils présentent des thèmes peu médiatisés dans les journaux télévisés classiques. Ceux-ci se contentent de rabâcher les mêmes sujets, sans aucune clé d’analyse pour les spectateurs. La démarche d’Arte est différente. En 3, 15, 30 ou 90 minutes, on s’informe sur des thèmes aussi variés que « les réfugiés vénézuéliens au Brésil », « les effets du changement climatique au Vietnam » ou encore « l’histoire de la libération sexuelle ».

La chaîne propose également des rediffusions de films, récents ou classiques, en noir et blanc ou en couleur. Là encore, elle présente au public les pépites cinématographiques de cultures qui ne nous sont pas forcément familières. Les séries (et mini-séries) ne sont pas en reste. Du thriller glaçant à l’humour potache, tout le monde peut y trouver son bonheur.

 

 

Mais moi, ce que je préfère, ce sont les vidéos de la rubrique « Culture et pop« . Innovantes, déjantées, tendances ; et en plus, elles font réfléchir. D’ailleurs, je vous conseille vivement de suivre la page Facebook Arte Creative, qui met régulièrement en avant « une sélection des programmes les plus contemporains d’Arte ».

Enfin, la chaîne propose également de nombreux contenus en lien avec les sciences, les voyages et l’histoire. Sans oublier la musique ! Sur Arte Concert, les amateurs de jazz, de classique ou de bon gros métal pourront enchanter leurs tympans avec des concerts et des documentaires sur leurs groupes préférés. Quand je vous dis que cette chaîne est éclectique…

Ça fait pas mal de bonnes raisons pour aller faire un tour sur le site arte.tv, non ? En revanche, croyez-en mon expérience : dès que vous aurez commencé, le plus dur sera de décrocher 😉

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.