Logo des Enovateurs
Des boîtes mails submergées de newsletters

Des boîtes mails submergées de newsletters

Désinscrivez-vous des newsletters que vous ne lisez plus : un geste simple et impactant.

Lorsqu'un site vous plaît, vous vous inscrivez à sa newsletter pour rester à jour. Mais le temps passe... et maintenant, vous y jetez seulement un bref coup d’œil. La majorité des newsletters s'accumule tristement dans votre boîte mail. De quoi augmenter significativement votre impact carbone sur le Web. Pourtant, un simple clic pour vous désinscrire peut faire la différence.

Créer une newsletter demande beaucoup de travail, pour proposer régulièrement aux lecteurs des contenus de qualité. Il faut donc trouver un bon équilibre, et rester inscrit aux newsletters qui vous intéressent réellement.

Sinon, vous recevez des mails que vous ne lisez pas. Pourtant, ceux-ci ont un coût pour leurs créateurs (temps, argent...). A cela s'ajoute un coût écologique, car il faut de l'énergie pour transmettre des mails - encore plus s'ils contiennent des images.

Quelques conseils :

  • Inscrivez-vous à la newsletter seulement si elle semble vous convenir. Parfois, il est possible d'en consulter un exemplaire sans forcément s'abonner.
  • Si au bout du 3ème mail, son contenu vous lasse, cliquez sur le lien tout en bas pour vous désinscrire.
  • Le/la créateur·trice de la newsletter vous a fourni des contenus gratuitement (la plupart du temps). Si ceux-ci ne vous a pas plu, pensez à lui faire un retour : expliquez en quelques mots les raisons de votre désinscription. Cela permet à son/sa créateur·trice de s'améliorer, et de composer un contenu de qualité. Déployer beaucoup d'énergie pour réaliser des contenus peu appréciés n'est constructif pour personne.
  • SURTOUT ne cliquez pas sur : "considérer comme SPAM". Une newsletter n'est pas un SPAM. Le signaler comme tel pénalise l'auteur du contenu, car celui-ci peut être considéré comme une personne malveillante par les fournisseurs de mail. Résultat : les vrais lecteurs risquent de retrouver la newsletter qu'ils attendent dans les indésirables.

Solution alternative : si la newsletter d'un site vous déçoit mais que son contenu vous plaît, ajoutez simplement le site en question dans vos favoris.

Avez-vous pris l'habitude de vous désinscrire lorsque vous vous lassez d'une newsletter ?

Jérémy PASTOURET
Jérémy PASTOURET
Journaliste en recherche constante de nouveaux outils plus légers, accessibles à tous et respectueux de la vie privée de leurs utilisateurs.

Commentaires

Ecrire un commentaire

Sobriété

Passez à l'étape supérieure :

Découvrez nos tutos !

Chargement d'un nouvel article...

Les Enovateurs

Rejoignez notre communauté de lecteurs

Retrouvez-nous aussi sur

linkedin