Accueil TutoHack Les clés de la réussite (enfin, de la blague)

Les clés de la réussite (enfin, de la blague)

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Vous y avez peut être cru ?  Vous vous êtes dit : « non c’est pas possible ! C’est trop gros, c’est probablement une blague ». Eh oui, c’en était bien une. Désolé pour ceux qui y ont cru, on avait l’intention de faire quelque chose d’assez gros pour que vous pensiez à une plaisanterie.

En tout cas, on a bien rigolé en réalisant ces petites impressions d’écran, et on espère que cela nous arrivera un jour pour de vrai (on vous mettra les liens des articles pour vous le prouver).

Cependant, vous n’êtes pas seulement ici pour lire nos envies futures : l’article du jour sera donc consacré à la révélation de l’un de mes secrets de blagueur. Si des développeurs lisent cet article, ils se diront probablement « c’est du déjà vu » ou « je l’ai déjà fait » mais on ne sait jamais, tout le monde n’a pas le même esprit que moi pour les blagues.

De plus, si vous réussissez avec succès cette blague auprès de vos amis ou collègues de bureau (oui j’y réfléchis), vous risquez de vous faire surnommer Le Geek si ce n’est pas déjà fait !

Alors pour faire ce type de blague il faut un peu d’entrainement (pour y arriver sans se faire griller), un zeste d’imagination et surtout il faut bien préparer votre coup 😀.

A la veille de la compétition de l’Euro 2016, dont vous entendez parler de partout, je vais vous montrer comment rendre ça plus marrant pour tout le monde, en modifiant des pages Web connues pour un réalisme maximum et une barre de rire (rien qu’à le faire c’est marrant).
Ne vous inquiétez pas, tout ce que vous faites, c’est modifier des pages Web présentes sur votre PC uniquement. Cela ne modifiera pas le vrai site, je ne vais pas vous transformer en un seul article en Super Cyber-Hacker (ce que je ne saurai pas faire de toute façon).

Prêts ?

Commençons par le début : je vous rassure pour ce qui va suivre vous avez juste besoin de votre navigateur, d’une pointe d’imagination et aucun besoin en connaissances HTML ou en langage de programmation Web. Ravi ?

Première étape : Trouver la cible

Prenons un site comme « Le Monde ». La première étape consiste à aller sur le site web avec votre navigateur favori, pour l’exemple j’ai pris Google Chrome, cela sera plus pratique pour vous si il est déjà installé. Vous devriez être au même niveau que moi avec bien entendu un autre article en première sinon ça craint un peu pour la France et « Le Monde ».

Deuxième étape : Modifier le contenu

Le Monde Avant

Ensuite, il faut faire un clic droit sur le contenu qu’on veut changer, prenons par exemple le gros titre « Inondations : le niveau de la Seine ». Puis on clique sur « Inspecter » (technique de développeur pour débugger son code) : le bouton en question est visible sur l’image ci-dessous.

Le Monde Inspecté

Vous allez obtenir une console HTML (fenêtre contenant le code HTML, vous avez une croix à droite pour fermer celle-ci) qui va vous placer pile à l’endroit souhaité comme ça vous n’avez pas besoin de vous balader dans le code HTML pour trouver ce que vous cherchez.

La console Chrome
A cet instant, vous allez me dire « Non du HTML, je n’y comprends rien ». Ne vous inquiétez pas c’est un mauvais moment à passer, après vous allez adorer le HTML. Si vous ne voyez pas directement le texte souhaité (le titre), vous devez déplier l’élément sélectionné par Chrome avec la petite flèche en début de ligne. Ensuite vous trouvez le titre (on y est presque), vous double-cliquez sur le texte et vous allez pouvoir changer le contenu (faites vous plaisir) comme ci-dessous.

Le Monde change de Titre

Pour valider, on clique sur une autre ligne, et magie ! Le contenu sur le site change. C’est cool non ? Entraînez-vous sur d’autres morceaux de texte pour valider votre nouvelle compétence.
On va passer à un peu plus compliqué avec l’image en couverture de l’article. On fait à peu près la même chose, sauf qu’au lieu de mettre du texte, on inscrit une URL d’image. Pour cela, on effectue un clic droit sur l’image à changer.

Le Monde change d'image

Puis on fait inspecter pour trouver la ligne de code correspondante. Et si vous ne voyez pas une balise de ce style :

[code language= »html »] <img src=’monimage.jpg’ alt=’un message’ />[/code]

Vous allez devoir déplier l’élément sélectionné par Chrome. Vous obtiendrez une fenêtre comme celle-ci :

Le Monde avant de changer d'image

Comme je vous l’ai expliqué précédemment, nous avons besoin d’une balise img, alors comment cela fonctionne t-il ?
Mini cours de HTML :

[code language= »html »] <img src=’la_source_le_chemin_de_l_image’ alt=’un_nom_si_ne_marche_pas’ data-autre_attribut= »aucune_idee » />[/code]

Donc une balise img sert à afficher une image sur une page HTML, c’est partout la même chose, vous allez sur n’importe quelle site où il y a une image, derrière il y aura une balise img.
Comme dans l’exemple précédemment, on voit plusieurs attributs (« src= », « alt= », « data-autre_attribut »), celle qui nous intéresse ici c’est src (c’est à dire la source) car avec cet attribut on obtient l’url de l’image et on s’en sert pour la changer.
Vous devez trouver l’attribut, faire un clic droit dessus et sélectionner « Edit attribute » comme on peut le voir sur l’impression d’écran.

Troisième étape : Trouver l’image

Maintenant qu’on sait comment changer d’image, il nous faut en choisir une et copier son url ; pour cette partie je vous fais confiance. On va partir sur un exemple bateau, vous faites un clic droit sur votre photo de profil Facebook, puis vous cliquez sur « Copier l’adresse de l’image » et vous la collez dans l’attribut src dont j’ai parlé précédemment. Et le tour est joué.

Un Monde Qui Change

Si vous avez compris la technique, vous pouvez changer les images de n’importe quel site, et changer aussi n’importe quel texte.

Juste deux trois petits conseils, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Pour preuve, voici un exemple d’actualité qui mentionne cette technique dans l’affaire suivante : Alain Juppé porte plainte contre un piratage sur Twitter.

Pour faire simple, un lycéen a posté une impression d’écran d’un Tweet modifié d’Alain Juppé et celui-ci a porté plainte pour piratage de compte ; sauf que maintenant vous savez que ce n’est pas un piratage…

Finalement, l’histoire finit bien : Alain Juppé retire sa plainte.

En tout cas, faites attention à la manière dont vous vous en servez. Si c’est pour faire une blague a un de vos potes ou mettre quelque chose de marrant sur Facebook, ça passe en fonction du contenu.

Dernière étape : Trouver la blague

Je vous offre un dernier petit cadeau, une idée de blague, avec le début de l’Euro 2016 vous allez avoir des personnes dans votre entourage qui seront à fond sur tous les matchs de foot.

Je vais maintenant planter le décor : un jour de match pour l’Euro 2016 (par exemple le 11 Juin 2016), vous passez la soirée chez des amis. La personne qui vous invite adore le football et sur son PC, il y a une page web ouverte sur le match en direct, parce qu’il suit attentivement l’évolution du score. Ce cas présent est un excellent exemple de situation où l’on peut appliquer ma blague. Le principe est simple : modifier le score  du match en défaveur de son équipe favorite. Sympa non ? Ou plus machiavélique, la faire gagner de loin alors qu’elle perd.

Et si jamais personne dans votre entourage n’aime le foot ?

Attention j’utilise ma seconde chance 😀

Vous êtes à une soirée et vous avez en visuel un PC avec une page Facebook ouverte sur le fil d’actualité. Je peux vous dire que vous pouvez vous faire plaisir en écrivant autre chose que le classique « je poste n’importe quoi à ta place ».

Du genre,

j’aime les kiwis pas mûrs

Mais là je vous propose d’aller plus loin, de réécrire un des posts présents sur le fil d’actualité ou même mieux d’une ou plusieurs personnes qui ont écrit sur le chat Facebook. Donc vous pouvez faire dire n’importe quoi à n’importe qui comme dans mes exemples présentés dans l’article précédent : On est enfin connus !!!

C’est maintenant à vous de jouer, n’hésitez pas à commenter vos exploits et déchaînez votre imagination….. Et puis aussi : Allez les bleus !!!!!

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.