Accueil Société Déconfinement : 10 habitudes à garder (ou à reprendre)
Déconfinement

Déconfinement : 10 habitudes à garder (ou à reprendre)

par Louise PASTOURET

Presque une semaine s’est écoulée depuis le déconfinement. Nous avons retrouvé le droit de nous balader dans les rues aussi longtemps qu’on le souhaite, pour des motifs complètement accessoires. Et ça fait un bien fou !

Bien sûr, même si les magasins rouvrent et que la zone de déplacements autorisée s’élargit, tout le monde reste sur ses gardes. Il devient évident que le monde extérieur, tel que nous le connaissions avant la pandémie, n’est plus tout à fait le même. En attendant qu’un traitement efficace ou qu’un vaccin soit trouvé et massivement distribué, la vigilance restera de mise dans les espaces publics.

Entre l’envie d’aller de l’avant, de reprendre une vie aussi normale que possible, et la méfiance que nous devons conserver vis-à-vis de ce virus invisible… nous avons passé une semaine assez particulière. Ce n’est pas évident de porter un masque, d’éviter les contacts, de devoir encore patienter avant de revoir ses proches. Mais c’est une première étape, une transition, qui nous permet de quitter cette parenthèse contraignante pour revenir progressivement à la réalité.

Pendant ces quelques semaines de réclusion, nous avons tous pris de nouvelles habitudes. Cette semaine, et dans les jours à venir, il nous faudra aussi réapprendre certains gestes. C’est ce qui m’a donné envie de vous proposer une liste spéciale pour ce déconfinement :

Quelques habitudes à garder, même après le déconfinement

Bannière cuisine

Appeler ses proches

Nous avons été privés des contacts avec notre famille et nos amis pendant presque deux mois. Impossible de se voir, de passer des moments ensemble, de prendre un repas. Mais heureusement, nous avons pu compter sur nos smartphones, ordinateurs et connexions internet pour prendre des nouvelles. Les apéros visio se sont multipliés : rien à voir avec de vraies entrevues. Mais le confinement nous a parfois permis de consacrer plus de temps que d’habitude à nos proches. Une nouvelle manière de communiquer, à poursuivre dans les mois à venir !

Envoyer du courrier

Parce qu’une carte postale, ça fait toujours plaisir. En plus, si vos proches âgés ne se sentent pas à l’aise avec la technologie, c’est une bonne manière de leur faire savoir que vous pensez à eux. Avec le déconfinement, les bureaux de poste commencent à rouvrir : ce sera aussi plus facile d’envoyer des colis. Mais si vous préférez rester chez vous, sachez que Fizzer prolonge son offre spéciale confinement.

Poursuivre le télétravail

Dans la mesure du possible, parce que l’employeur a évidemment son mot à dire, le télétravail peut être une option intéressante. Surtout si vous avez pris l’habitude de travailler à distance pendant le confinement. Cela permet de poursuivre les missions sans passer par la case transports en heure de pointe, avec des rames trop chargées ou des routes bouchées. L’avantage du télétravail, c’est qu’il peut aussi être pratiqué de manière partielle.

Cuisiner des petits plats

Confinement oblige, il est devenu beaucoup plus difficile de prendre un repas à l’extérieur. Les restaurants qui ont pu poursuivre leur activité grâce à la vente à emporter n’ont pas été nombreux. Et même si vous avez choisi d’acheter des plats tout préparés, des conserves ou des surgelés, vous faites sûrement partie des français qui ont passé davantage de temps en cuisine pendant le confinement. Si vous avez découvert les joies des bons petits plats faits maison, pourquoi ne pas garder cette bonne habitude ? Au moins, vous savez ce que vous mettez dans votre assiette… et vous pourrez montrer vos nouveaux talents lors de votre prochain dîner de déconfinement entre amis.

Fabriquer des masques maison

Je n’aurais jamais cru écrire ça un jour, parce que je suis une véritable quiche en couture. Pourtant, quand les tutos de masques faits main ont commencé à fleurir sur la toile, Jérémy m’a embarquée dans l’aventure. Grâce aux patrons trouvés sur le site du Monde, nous en sommes déjà à notre 4e masque maison… quelle fierté 😉 comme quoi, c’est vraiment à la portée de tout le monde ! Et comme ils sont désormais obligatoires dans les transports, c’est une bonne raison de s’y mettre. Au fait, si vous optez pour des masques (et des gants) jetables, mettez-les à la poubelle lorsque vous les retirez. On commence déjà à voir des masques usagés abandonnés sur les trottoirs… et c’est vraiment pas cool pour celles et ceux qui devront les ramasser.

Quelques habitudes à (re)prendre

Bannière nature

Consommer local

Parce que nous avons tous suffisamment vu les rayons de notre supermarché de quartier, c’est le moment de changer d’air ! A la faveur du déconfinement, il est temps de reprendre les achats auprès des primeurs, sur le marché. Et de privilégier les producteurs locaux, les AMAPs et paniers en tous genres. L’été se dessine, les fruits et légumes reprennent des couleurs, profitons-en pour les acheter avec le moins d’intermédiaires possible.

Rendre visite à son libraire

Parmi les petits commerces durement touchés par le confinement, les librairies indépendantes figurent au sommet de la liste. Contraints de fermer tandis que des géants de l’e-commerce pouvaient poursuivre leurs ventes, la période n’a pas été rigolote. Même si certains se sont débrouillés pour mettre en place un système de click-and-collect afin de poursuivre leur activité tant bien que mal. Alors reprenons le chemin de notre librairie préférée, pour reconstituer un stock de livres bien entamé pendant le confinement.

Faire réparer son vélo et s’en servir sur les (nouvelles) pistes cyclables

J’en parlais la semaine dernière : les initiatives en faveur du vélo se développent actuellement. En effet, certaines villes ont décidé d’inaugurer des pistes cyclables provisoires. Et le gouvernement, avec son dispositif Coup de pouce vélo, encourage les particuliers à pédaler au lieu de conduire.

Renouer avec la nature après le déconfinement

En zone verte, les parcs et jardins ont progressivement rouvert leurs portes cette semaine. On peut également reprendre la voiture, afin de profiter d’un bain de verdure bien mérité dans une forêt environnante. Vous habitez en centre-ville et ne possédez pas de balcon (bienvenue au club) ? Cest une sortie plus qu’indispensable à planifier de toute urgence.

Opter pour le salut sans contact

Dans de nombreuses cultures, les personnes se saluent sans aucun contact physique. Que ce soit en agitant la main, en les joignant, en s’inclinant ou même en tirant la langue, nul besoin de se serrer la main pour dire bonjour. D’ailleurs, certain·es se féliciteront certainement de ce changement. Surtout en ce qui concerne la bise (en raison des disparités régionales, rien de plus facile que de s’emmêler les pinceaux). Une nouvelle habitude à prendre…

Et vous, comment vivez-vous le déconfinement ? Racontez-nous comment ça se passe pour vous dans les commentaires !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.