Logo des Enovateurs
Fabriquez votre propre enduit de rebouchage (spécial bois)

Fabriquez votre propre enduit de rebouchage (spécial bois)

On continue notre série des bricolages d’été avec une technique plutôt maline. Elle permet de faire du recyclage et quelques petites économies. Aujourd’hui, vous allez apprendre à fabriquer votre propre enduit de rebouchage pour le bois – sans bouger de chez vous et sans dépenser de sous ! Alors commençons par cette question essentielle :

 

A quoi sert l’enduit de rebouchage ?

La réponse se trouve dans le nom : ce produit sert à reboucher des trous ou des fissures pour qu’une surface donnée retrouve un aspect lisse. Si vous avec fait des trous dans votre mur en enlevant une étagère, c’est l’enduit de rebouchage qui vous permettra de récupérer votre caution 😉

 

Atelier DIY

Cet enduit peut aussi vous servir si vous retapez un meuble en bois qui a été abîmé. J’ai justement eu besoin de m’en servir à l’occasion d’un mini projet de rénovation. En effet, j’ai récemment chiné une lanterne qui ne payait pas de mine : toute sale, portes manquantes, vitres cassées, peinture abîmée.

 

J’ai décidé de me débarrasser des éléments en métal qui n’avaient plus de raison d’être : plus de vitres à retenir, plus de porte à fermer. Sauf qu’évidemment, les vis ont laissé des trous dans le bois. Difficile de repeindre en l’état :  j’ai besoin d’un enduit pour combler les marques. Nous sommes samedi, il est 21h passé, ça va être compliqué d’aller au magasin de bricolage…

 

Trous dans le bois

 

J’ai quand même envie d’avancer, alors je consulte le Web. Celui-ci répond à ma requête par la vidéo d’un apprenti menuisier qui partage ses astuces :

 

C’est exactement ce qu’il me fallait ; je déniche un petit tube de colle à bois fourni à l’origine avec un meuble en kit. Pour la sciure, ça tombe bien : mieux vaut poncer la lanterne avant de la repeindre. Un plateau par dessous pour récupérer la poussière de bois, et le tour est joué. En touillant la colle à bois avec la sciure, on obtient effectivement une pâte que l’on peut ensuite étaler sur les trous à reboucher.

 

Le produit fait maison semble faire l’affaire : je laisse la mixture sécher toute la nuit. Le lendemain, je passe un coup de papier à poncer dessus pour enlever les aspérités. Puis je passe la première couche de blanc.

Une deuxième couche de peinture un peu plus tard, et voici le résultat :

Lanterne repeinte

 

Les aspérités sont encore visibles : au lieu de trous, il y a des bosses. La prochaine fois, je prendrai le temps d’étaler l’enduit un peu plus soigneusement. Mais finalement, la recette est bonne : le produit rebouche efficacement les trous et supporte très bien la peinture.

J’espère que cette astuce vous sera utile un de ces jours ! On compte sur vous pour nous envoyer des photos 😉

Louise PASTOURET
Louise PASTOURET
Un numérique accessible à tout·es qui n'épuise pas les ressources de la planète : un enjeu d'avenir sur lequel nous pouvons agir dès à présent. Ma mission : trouver les initiatives responsables, éthiques et inclusives qui font bouger les choses dans le bon sens.

Commentaires

Ecrire un commentaire

Sobriété

Pour aller plus loin

Découvrez nos tutos !

Les Enovateurs

Rejoignez notre communauté de lecteurs

Retrouvez-nous aussi sur

linkedin