Plus d’espace sur votre disque dur ? Supprimez les gros fichiers inutiles

Votre disque dur est dans le rouge ? c’est le moment de faire un grand nettoyage de printemps. La plupart du temps, les disques durs possèdent tout un tas de fichiers temporaires, ou de données téléchargées par différents logiciels. Bien souvent, ces éléments ne sont plus utilisés. La solution à tous vos problèmes se nomme WinDirStat. Il s’agit d’un outil pour Windows. Rassurez-vous, je vous parlerai également d’autres alternatives sous Linux et MacOS dans cet article.

Téléchargement de WinDirStat pour Windows

Rendez-vous sur cette page.

Enregistrez le zip, décompressez-le et lancez l’installation classique.

Installation de WinDirstat sous Windows

Prenez bien garde à l’étape ci-dessous pour être sûr d’obtenir l’interface en français.

Il faut simplement descendre le curseur vers le bas, puis cocher la case French. Ensuite, c’est le classique « suivant, suivant… » jusqu’au lancement de l’outil.

Passer l’outil en français

Au lancement de WinDirStat, une pop-up s’ouvre. Elle vous propose d’analyser vos disques durs. Cliquez sur cancel ou sur la croix rouge.

Rendez-vous dans le menu Options.

Cliquez sur Configure WinDirStat.

Sélectionnez dans la liste Language : Français – France. Puis cochez la case Use this language. Enfin, cliquez sur OK.

WinDirStat nécessite un redémarrage pour appliquer ce nouveau langage sur son interface : cliquez sur Yes.

Utilisation / Analyse de l’ordinateur avec WinDirStat

Au redémarrage, une pop-up s’ouvre. Plusieurs options sont disponibles :

  • Option 1 : Scanner tous les lecteurs locaux . Si tous les disques durs sont pleins, c’est la bonne solution. Par contre, la machine à café sera utile car il s’agit d’un long traitement.
  • Option 2 : Sélectionner le ou les disque(s) dur(s) plein(s). Utile pour une analyse sur un ou plusieurs disque(s) dur(s).
  • Option 3 : Sélectionner un gros dossier. Utile pour trouver ce qui pèse lourd dans un dossier contenant de nombreux éléments. Typiquement un répertoire contenant toutes vos photos/vidéos. Parce qu’il y a probablement plusieurs fichiers volumineux.

Sélectionnez l’option que vous préférez. Dans cet article, nous allons nous occuper du disque dur C:. Ensuite, cliquez sur OK.

WinDirStat lance l’analyse. Le pourcentage d’avancement se trouve en haut à gauche. Pour patienter pendant le traitement, une petite animation que j’ai toujours trouvée sympa : des PacMans se baladent dans la colonne Pourcentage. Dès que l’analyse est terminée, on obtient le résultat suivant :

Dans l’encadré n°1 se trouve la liste des fichiers, classés par leurs poids du plus lourd au plus léger. De nombreuses autres statistiques sont associées à chaque ligne (nombre de fichiers, nombre de sous-répertoires, pourcentage de place occupée, etc.).

Dans l’encadré n°2, l’outil catégorise les éléments par type de fichiers selon le dossier sélectionné (en bleu). Ce qui permet ici de dire que 39.6% du contenu de ce répertoire correspond à des fichiers .dll.

Dans l’encadré n°3, on retrouve une représentation en couleurs des différents types de fichiers du dossier sélectionné en haut.

Avec toutes ces statistiques et ces représentations de données, vous découvrirez vite quels sont les fichiers les plus lourds, ainsi que leur origine. Sachez qu’il est possible de supprimer des éléments directement dans WinDirStat. Pour cela, effectuez simplement un clic droit sur l’élément à supprimer.

Installation de K4dirstat pour Ubuntu, Debian…

K4dirstat est l’équivalent de WinDirStat, mais pour Linux. Pour l’installer, il faut ouvrir un terminal et lancer la commande suivante :

sudo apt-get install k4dirstart -y

Le résultat est le suivant :

Lancement de K4DirStat

Dès que l’installation est finie, recherchez les applications présentes dans votre système en tapant Touche Windows + K4DirStat.

Cliquez sur l’application K4DirStat. Voici ce que vous devriez obtenir :

Je trouve que l’interface est moins simple d’utilisation que sur Windows. Cliquez sur Open (en haut à gauche) et sélectionnez le répertoire à analyser. Pour ma part, j’ai choisi la racine de mon système afin de tout analyser.

Faites attention à ne pas sélectionner un dossier si vous souhaitez analyser l’intégralité de votre système. Cliquez sur un endroit vide pour analyser le répertoire courant – dans ce cas la racine /. Le résultat est le suivant :

Comme mentionné plus haut, le design n’est pas similaire à la version de Windows. Mais c’est largement suffisant pour vous permettre de trouver ce qui prend de la place.

Disk Inventory X – Version pour Mac OS

Si vous êtes sur Mac OS, je ne pourrai pas vous présenter le détail de l’installation puisque je ne possède pas de Mac. Si vous avez envie de contribuer à cet article, nous sommes preneurs. Cependant, d’après ce que j’ai lu sur le sujet, vous pouvez utilisez Disk Inventory X qui semble faire la même chose.

Conclusion

Vous n’avez maintenant plus d’excuses : c’est parti pour un bon nettoyage de printemps sur votre disque dur. Faire de la place, c’est plutôt utile pour que le système de votre ordinateur ne parte pas en vrille. Si vous vous servez d’autres outils similaires, partagez-les dans les commentaires.

Articles Similaires

Comment sauvegarder vos sites, serveurs… sans exploser la facture énergétique

OhMyForm – Vos sondages sans GAFAM, écoconçus et installables localement

Scrcpy – Sauvez les données d’un smartphone à l’écran brisé… et recyclez-le