Accueil Développement durable Février sans supermarché : soutenons les petits commerçants !
Février sans supermarché

Février sans supermarché : soutenons les petits commerçants !

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

🍎 Focus sur la 5e édition de l’opération Février sans supermarché : (re)découvrez cette opération qui vise à soutenir les petits commerçants !

Grandes surfaces VS petits commerces alimentaires

Mars 2020

Mars 2020

Lors du premier confinement, les grandes surfaces alimentaires ont été les seules autorisées à ouvrir. Dans une position de quasi-monopole, elles ont été dévalisées par nos concitoyens paniqués. Nous avons pu voir ce qui se passe quand il n’y a plus d’alternative, si ce n’est celle d’acheter son pain dans une boulangerie (et encore… tout juste). Alors il n’est pas difficile d’imaginer les bénéfices que ces grandes enseignes ont réalisé en 2020 – même si elles ont soigneusement évité de s’en vanter.

Novembre 2020

Novembre 2020

Quelques mois plus tard, en novembre, notre gouvernement a privilégié une 2e édition moins stricte que ce premier confinement. Les petits commerces de bouche (primeurs, boucheries, poissonneries, traiteurs, pâtisseries…) ont donc été autorisés à accueillir leurs clients dans le respect des normes sanitaires.

Février 2021

Février 2020

En février 2021, près d’un an après, un 3e reconfinement nous guette. Dans quelles conditions ? Le suspense reste entier. On peut toutefois espérer que l’ouverture des commerces alimentaires indépendants sera permise.

C’est avec ce petit historique en tête que je voudrais vous parler d’une initiative suisse lancée il y a 5 ans : Février sans supermarché. A l’origine de l’opération ? Le site web En Vert et Contre Tout, lancé en 2017. Son objectif : « sensibiliser ses visiteurs aux thématiques de l’écologie et du développement durable ».

Février sans supermarché

Participez au mouvement Février sans supermarché

Le défi de Février sans supermarché ? Éviter (autant que possible) de se rendre dans les grandes surfaces pour y réaliser ses achats du quotidien. Alors cette année, êtes-vous prêt·e à vous tenir éloigné·e des super/hypermarchés pendant les 28 jours à venir ? Le but de cette initiative : soutenir les petits commerçants, tester de nouvelles manières de consommer et (re)découvrir les boutiques / les marchés de votre quartier.

Pour cela, En Vert et Contre Tout rassemble sur son site la liste des groupes régionaux participant à l’opération. En les rejoignant, vous pourrez échanger avec d’autres participant·es de l’opération : astuces, bonnes adresses, bons plans seront au rendez-vous ! Au fil des ans, le mouvement a pris de l’ampleur et dépassé les frontières des pays francophones : l’Espagne, la Tunisie et la Suède possèdent également leur groupe.

Et si vous finissez quand même par arpenter les allées du supermarché ? Rassurez-vous, il y a quand même quelques belles histoires au détour des rayons.

Motivé·e pour rejoindre le mouvement ? Racontez-nous vos expériences dans les commentaires !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.