Accueil Développement durable Haies bocagères : le retour ! Une bonne nouvelle pour la biodiversité
Haies bocagères et biodiversité

Haies bocagères : le retour ! Une bonne nouvelle pour la biodiversité

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Lorsqu’on parcourt la campagne française aujourd’hui, il n’est pas rare de contempler des champs qui s’étendent à perte de vue. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Les parcelles cultivables, de taille plus modeste, ont longtemps été séparées par des haies bocagères.

Celles-ci sont en général composées de différentes espèces d’arbustes, et parfois d’arbres. Ces essences varient notamment en fonction du climat propre à chaque région. Il peut même s’agit d’arbres et d’arbustes fruitiers.

La disparition des haies en France

Arbres et arbustes

Les haies ont progressivement disparu du paysage français à partir des années 50. En effet, la tendance consiste plutôt à créer de vastes domaines agricoles dans ces années-là. On estime aujourd’hui qu’environ 70% des haies présentes à l’époque ont été détruites. Or cette disparition a eu de lourdes conséquences.

Elle a notamment joué un rôle dans la diminution des espèces d’oiseaux et d’insectes, qui s’en servent comme habitat. Par ailleurs, la création d’énormes parcelles souvent dédiées à la monoculture n’a fait qu’encourager le recours aux pesticides. Sans oublier la surexploitation des sols. Enfin, de nombreux problèmes liés à l’érosion du terrain ont vu le jour suite à la disparition des haies.

Le grand retour d’ici 2023 ?

Retour des haies en France

En ce début d’année 2021, le gouvernement français vient d’acter le grand retour des haies bocagères dans nos campagnes. Pas moins de 7000 kilomètres de haies devraient ainsi être replantées dans les deux ans à venir. Ceci, grâce à une enveloppe de 50 millions d’euros débloquée pour l’occasion.

Leur retour annoncé est donc une bonne nouvelle pour les animaux. En effet, planter une haie correspond à la création d’un véritable écosystème. C’est aussi une démarche importante pour restaurer l’équilibre des sols et la diversité des espèces végétales. Sans oublier les avantages d’une haie face aux aléas climatiques : à la fois brise-vent en cas de tempête, et source d’ombre bienvenue par forte chaleur.

Sans compter que c’est quand même plus agréable à l’œil quand on part en balade 😉

Vous souhaitez en savoir plus sur cette thématique ? Voici un article qui devrait vous plaire.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.