Accueil Nos Tests iPuppyGo, tracker des animaux de compagnie 2.0
iPuppyGo, le trackeur des animaux de compagnies 2.0

iPuppyGo, tracker des animaux de compagnie 2.0

par Jérémy PASTOURET

Nous nous sommes tous déjà demandé combien de temps au juste notre chat dort par jour. En tout cas, il est sûrement fainéant, parce qu’on dirait bien qu’il ne bouge jamais ! Pareil pour notre chien : est-ce qu’il fait suffisamment d’exercice ? Faudrait-il le sortir davantage ? Désormais, vous ne vous poserez plus toutes ces questions en vain – merci la technologie ! Pawbo, une entreprise qui fabrique des systèmes intelligents pour les animaux de compagnie, propose désormais sa solution : l’iPuppyGo.

 

iPuppyGo, le tracker des animaux 2.0

Ce tout petit objet, de la taille d’une pièce de 2€, recueille de nombreuses informations au sujet de votre boule de poils.

La boite qui contient l’appareil est plutôt petite. D’ailleurs la plupart des objets connectés wearables (à porter) comme les bracelets sont souvent présentés dans des petits boîtes (inutile d’avoir une grosse boîte pour un petit contenu).

iPuppyGo Boite

A l’intérieur de ce cube transparent, on trouve l’appareil ainsi que sa notice et deux élastiques. Ceux-ci permettent d’accrocher l’appareil au collier de l’animal.

La notice est assez succincte mais vous y trouverez les informations de base. Pour faire fonctionner l’appareil, vous aurez besoin d’une pile plate CR2032 à 3V (non fournie). J’ai eu un peu de mal à installer la pile, ce n’est pas facile avec les deux petites encoches à l’arrière de l’appareil. J’ai dû rajouter un peu de papier plié au fond pour que le contact se fasse correctement. D’ailleurs je n’ai pas réussi à fermer complètement le module.

Pour vous donner une idée de l’intérieur du système, voici quelques photos :

Démontage arrière de iPuppyGo
Démontage avant iPuppyGo
Démontage avant iPuppyGo

 

Yuki teste l’iPuppyGo

Je vous avoue que j’ai eu un peu de mal à accrocher l’appareil à Yuki car à la maison elle n’a pas de collier. C’est uniquement lorsque nous la sortons qu’on le lui met. C’est le signal de la promenade ! Or un chien qui va sortir est généralement très heureux de partir en balade, ce qui complique la mise en place de l’appareil sur le collier.

Mais j’y suis arrivé, et voici le résultat :

Yuki avec le iPuppyGo

Alors, elle est pas belle comme ça ? Petite astuce : si vous avez correctement connecté la pile, vous devriez voir une petite lumière rouge sur l’iPuppy Go. L’appareil tient bien au niveau du collier : cela fait quasiment une semaine que Yuki porte le module et il n’a pas bougé. Cet appareil pèse 6g et d’après le constructeur, la batterie tient 6 mois. Dernière petite info : l’application supprime les données qui remontent à plus de 7 jours.

 

L’application iPuppyGo

Pour pouvoir exploiter les données récoltées par le module, vous devez utiliser une application pour smartphone . Celle-ci se connecte à l’appareil grâce au Bluetooth et recueille les informations, puis les affiche sur votre écran.

Elle est disponible sur Android et iOS :

Google Play BadgeApp Store Badge

 

 

 

Je dois vous prévenir que l’application n’est pas du tout RGPD-friendly (sur Android en tout cas). Voici la liste des permissions requises par l’éditeur :

Je pense qu’ils demandent tout ça pour être certains de ne pas être embêtés à l’avenir. Le résultat, c’est que non seulement les animaux sont trackés… mais aussi les maîtres. En effet, vous donnez accès à votre historique d’appels, appareil photo, micro, etc. Certaines permissions peuvent être explicables par rapport au fonctionnement de l’application mais d’autres, pas du tout.

Après avoir installé l’application, vous devez créer un compte :

On est sur une inscription des plus classiques. Ensuite, on peut personnaliser son compte et créer le profil de son animal de compagnie, comme ci-dessous :

L’application récupère de nouvelles informations personnelles : la date d’anniversaire du maître, son sexe, sa ville et son 06. J’adore la traduction du sexe qui est transposée dans le monde animal, ce qui fait que sur mon profil je suis « un mâle » et pas « un homme »…

Concernant la description de mon chien : je n’ai pas trouvé sa race dans la base de données, qui n’est pas très conséquente pour le moment ni facile à parcourir.

On arrive ensuite à la tâche la plus compliqué : connecter le module à l’application. Vous devez activer votre Bluetooth ainsi que la position GPS (je n’ai toujours pas compris pourquoi). Ensuite, appuyez sur le bouton dont le logo ressemble au coussinet des pattes d’un chien. Le mode scannage de réseau tente alors de trouver l’appareil.

Le principal conseil que je peux vous donner est le suivant : vérifiez que le voyant rouge clignote sur l’appareil, une fois celui-ci installé sur votre animal de compagnie. Puis rapprochez-vous bien de votre animal pour pouvoir détecter le module. Une fois ces étapes réalisées, une ligne apparaît et vous indique l’appareil. Appuyer sur le bouton « Se connecter ».

Pour obtenir suffisamment de statistiques, je vous conseille d’attendre une petite journée. Voici le résultat :

Ce jour-là je n’ai pas eu le temps de promener Yuki bien longtemps. Cependant, on a les statistiques sur une journée. Sur l’image de gauche, on peut voir le temps d’exercice (qui bouge un peu quand on part en balade). On découvre ensuite le nombre total de pas, ce qui permet de savoir si notre chien s’est bien baladé dans la maison.

Le graphique en dessous nous montre les périodes de sommeil. Yuki est une grosse dormeuse : 14 heures et 15 minutes dont 11 heures et 15 minutes de sommeil léger. Mais elle n’a eu que 3 heures de sommeil profond, ce qui est peu finalement.

Sur la deuxième image, on retrouve le nombre de calories brûlées. Soit un total de 41.2 pour Yuki, ce qui n’est pas trop mal. Malgré ses heures de sommeil, elle s’agite suffisamment pour perdre assez de calories par jour.

Enfin, le dernier critère évalué est l’humeur : un indice un peu « magique » pour moi, faute de savoir comment l’équipe d’iPuppyGo s’y prend pour la mesurer. Voici quelques captures d’écrans sur plusieurs jours, si vous souhaitez me faire parvenir une étude approfondie sur la santé de Yuki 😉

01-Premier jour iPuppyGo Part102-Premier jour iPuppyGo Part203-Deuxième jour iPuppyGo Part104-Deuxième jour iPuppyGo Part205-Troisième jour iPuppyGo Part106-Troisième jour iPuppyGo Part207-Quatrième jour iPuppyGo Part108-Quatrième jour iPuppyGo Part209-Cinquième jour iPuppyGo Part109-Cinquième jour iPuppyGo Part110-Cinquième jour iPuppyGo Part211-Sixième jour iPuppyGo Part112-Sixième jour iPuppyGo Part2

Concernant le module « Chasse au trésor », permettant au maître de s’amuser en sortant son chien : je n’ai pas réussi à le faire fonctionner. Sur le principe, cela ressemble un peu à Pokemon Go (il faut trouver des Pokémons en fonction de votre localisation GPS). Dans le cas présent, il faut dénicher des objets virtuels cachés dans des coffres. Voilà à quoi ça ressemble :

Vous disposez d’une liste de coffres proches de vous. Il faut alors sortir se balader pour aller les récupérer, puis votre chien virtuel creuse pour découvrir ce qu’il y a à l’intérieur. L’objectif : prolonger les balades avec votre animal de compagnie, et les rendre un peu plus ludiques.

 

Verdict du test iPuppyGo

Après avoir testé l’ensemble des fonctionnalités, je trouve que l’idée de base est bonne. L’application connaît quelques problèmes qui seront corrigés au fur et à mesure des remontées de bug. A mon avis, il manque quelques explications ou bulles d’aide pour mieux comprendre les indices d’humeurs, les calories, etc. Avec quelques modifications, je pense qu’iPuppyGo sera intéressant. En attendant, vous pouvez tout de même acheter l’appareil pour en savoir plus sur vos chiens et chats. D’autant plus que le prix est très convenable. On peut être indulgents car l’application et le module sont encore jeunes . L’équipe aura le temps et les moyens  de faire évoluer le système progressivement.

En tout cas, il est important de suivre de près la santé de son animal de compagnie . D’après de récentes études, les chats et les chiens ont tendance à adopter nos mauvaises habitudes alimentaires… et peuvent parfois devenir obèses eux aussi. Il est donc important de faire attention à leur forme – ainsi qu’à la nôtre. Alors sortez courir avec votre chien, ça vous fera du bien à tous les deux !

 

Informations pratiques :

Actuellement, l’iPuppyGo est disponible au prix de 29€90, ce qui est largement raisonnable. En plus je vous ai détaillé tout le mode d’emploi… alors vous n’avez plus aucune excuse ! (si vous avez un animal à la maison).

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.