Accueil Technologies Metabase – Analyseur de base de données et de requêtes faciles
Metabase - Analyseur de Base de données et de requêtes faciles

Metabase – Analyseur de base de données et de requêtes faciles

par Jérémy PASTOURET

Comme vous le savez, je suis friand de projets Open Source. J’aime les découvrir et les partager avec vous. Aujourd’hui, nous partons sur un sujet un peu plus technique : le monde merveilleux des données. Grand sujet de controverses : le BigData, la protection des données avec le RGPD, etc. Ce qui est certain, c’est que toutes les entreprises possèdent des données. Difficile pour certaines de se faire une idée de leurs ampleur, de leur contenu, d’avoir un tableau de bord sympa sur leurs clients, leurs achats, etc.

Que fait Metabase ?

Metabase ou « Mets ta base » (ma blague de frenchy) peut faire beaucoup de choses. Aussi, c’est assez difficile pour moi de vous présenter une synthèse de ses fonctions essentielles. Si vous l’essayez à votre tour, vous pourrez découvrir d’autres fonctionnalités sympas.

Les bases de données gérées

Commençons par la base avec la liste des types de bases de données gérées par MetaBase.

Liste des type de base de données

Comme vous pouvez le constater, beaucoup de sources de données sont connectable avec Metabase. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas l’utiliser.

Connexion par SSH

sour éviter d’installer Metabase sur tout vos serveurs possédant une base de données, vous pouvez créer un compte SSH pour Metabase et lui permettre de s’y connecter de façon sécurisée. Pour résumer vous installez Metabase sur un seul serveur chez vous, puis vous le paramétrez pour qu’il se connecte à toutes vos bases de données.

Metabase - Connexion SSH à la base de données

Les Radiographies

Le principe consiste à créer des tableaux de bord pour les tables de données intéressantes, mais de façon individuelle. Metabase propose un mode bac à sable afin de tester l’outil. Je vous montrerai comment faire pour l’activer un peu plus loin dans l’article. Prenons par exemple la table Orders (pour les ventes sur un site e-commerce).

Radiographies - MetaBase - Orders

Vous le voyez sur l’exemple ci-dessus : on peut créer / afficher des widgets qui présentent des données. Prenons par exemple la croissance des revenus. Le chiffre est joliment formaté, et un indicateur affiche la progression en petit : +31%. En dessous, un graphique légendé indique le revenu total avec le nombre de commandes dans le temps. De nombreux widgets sont disponibles, en voici quelques exemples :

Des requêtes simples, même sans être développeur

En cliquant sur une table de données, on peut réaliser des filtrages à l’aide de clics sur la souris. Le système se sert des informations dont il dispose sur la base de données / la table pour vous proposer des filtres ciblés selon le type de la colonne. Par exemple, le widget date pour les colonnes de dates. On peut aussi limiter le nombre de résultats et choisir une colonne de tri spécifique.

Des requêtes de développeur avec des variables

On peut également écrire à main des requêtes SQL. Ceci permet aux développeurs de mener des recherches avancées sur les données, mais aussi de parer au problème de jointure entre deux tables. En effet, Metabase ne gère pas la liaison entre les tables pour le moment, c’est une fonctionnalité qui est dans les tuyaux.

Des requêtes de développeur avec des variables

Vous pouvez aussi voir, sur la capture d’écran ci-dessus, qu’il est possible de mettre des variables dans les requêtes. Par la suite, ceci permet aux personnes n’étant pas développeurs de les utiliser. On peut aussi enregistrer les requêtes paramétrées pour les afficher sur le tableau de bord.

Création de rapport quotidien par mail / Slack

Dans le language de Metabase, on appelle cela des pulses. C’est-à-dire des informations envoyées régulièrement par mail ou par Slack. Ces informations proviennent des questions / requêtes paramétrées au préalable.

Metabase - Pulse - rapport de données

Administration

Qui dit base de données dit sécurisation de l’information. Et donc de l’accès aux données avec une surcouche de traçabilité (cf RGPD). L’outil a prévu le coup et nous propose une belle interface pour répondre à nos besoins.

Importation des comptes

On peut gérer toutes sortes de connexion à l’outil : par votre compte Google, ou grâce à un LDAP (annuaire de compte utilisateur d’une entreprise).

Metabase - Importation de compte

Création de groupes

Pour gérer les permissions à telle ou telle base de données / table, il faut créer des groupes. C’est comme ça que fonctionne le système.

Metabase - Création de groupes

Permissions par groupe

Il est possible de donner à un groupe l’accès à l’intégralité d’une base de données. Mais aussi la permission de consulter uniquement une table.

Metabase - Permissions par groupe utilisateur

Traçabilité des accès

Il est aussi possible de tracer tous les évènements et actions effectués sur la plateforme. En voici un exemple ci-dessous.

Metabase - Actions par utilisateurs

Le référentiel des données

Je trouve que c’est une fonctionnalité très pratique pour les nouvelles personnes qui doivent intervenir sur les bases de données. Par contre il faut du temps pour remplir les champs, mais je pense vraiment que cela peut être très utile. L’idée c’est de décrire textuellement votre base de données en général, puis dans le détail par table et même par colonne. L’outil vous facilite un peu la vie en vous affichant le type des colonnes.

Je pense avoir fait le tour des fonctionnalités principales,. Je vous encourage à l’essayer, et à creuser plus en détails toutes les options proposées.

Comment installer Metabase ?

C’est très simple à installer. Si vous avez l’habitude d’utiliser Docker, en une seule reqûete s’est fait.

docker run -d -p 3000:3000 --name metabase metabase/metabase:latest
Metabase - lancement avec Docker

Vous pouvez accéder à Metabase avec votre navigateur en passant par le port 3000. Si vous n’avez pas Docker, d’autres solutions sont disponibles en cliquant sur ce lien. Ensuite, l’installation ensuite est classique et très simple. Il suffit de créer un compte administrateur, et vous pouvez soit connecter le système à une base de données soit utiliser des données de tests. Si vous rencontrez des soucis d’installation, les commentaires sont là.

Qui gère Metabase ?

C’est une société qui développe l’outil, et qui propose des services complémentaires payants. Par exemple le support, l’hébergement, l’intégration, la lecture de base de données particulière, ce genre de choses. Sinon, c’est la communauté présente sur le projet GitHub qui apporte des modifications à ce projet.

Metabase - GitHub project

Conclusion

Pour moi , Metabase est un outil très intéressant que vous devriez installer – voire proposer dans votre entreprise. Pas mal de sociétés rencontrent cette problématique actuellement. Bien entendu, il faut réaliser pas mal de configurations utilisateur. Mais je pense qu’à l’heure du Big Data et de la RGPD, nous avons besoin de contrôle et de traçabilité de l’information. Si vous connaissez des outils alternatifs, proposez-les nous en commentaire.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.