Accueil Bons plans Michaël Hirsch, artiste drôle et engagé
Michaël Hirsch, artiste drôle et engagé

Michaël Hirsch, artiste drôle et engagé

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Sur Internet, on le sait bien, on trouve le pire comme le meilleur. A la faveur des réseaux sociaux j’ai récemment découvert un artiste, enfin plus précisément un humoriste, qui s’appelle Michaël Hirsch. Je suis tombée par hasard sur une de ses vidéos, il y a maintenant quelques semaines. En effet, tous les mardis à 17h, il a pour habitude de publier une lettre à des personnalités, des événements ou des objets. Par exemple Donald Trump, la St Valentin ou le Nutella. Je vous laisse découvrir l’une de ses vidéos ; elles sont joliment intitulées : « Lettre ou ne pas Lettre».

Vous l’aurez compris, Michaël Hirsch aime faire swinger la langue française. Son truc, c’est les jeux de mots qui s’enchaînent. Personnellement, j’ai tout de suite adoré sa virtuosité : c’est tout simplement savoureux ! Ce qui m’a plu également, c’est que cet humoriste choisit des sujets polémiques et dénonce avec panache quelques sujets qui fâchent. En fait, il n’hésite pas à parler franchement tout en nous faisant rire, et c’est d’autant plus percutant. Finalement, on pourrait dire qu’il met les mots dans le cambouis (oui, c’est contagieux… vous verrez).

J’ai donc rejoint les abonnés de sa page Facebook, et j’ai vu qu’il se produisait en spectacle à Paris. Jérémy et moi avons planifié un week-end dans la capitale peu après : l’occasion idéale pour découvrir Michaël Hirsch sur scène.

Pourquoi

« Pourquoi ? »

Samedi, 21h30 : la salle du théâtre Lucernaire est pleine à craquer. Des jeune, des vieux, des couples et des amis : visiblement ce genre d’humour met tout le monde d’accord. Les lumières s’éteignent, les murmures se taisent, et l’artiste fait son entrée. Le spectacle s’appelle « Pourquoi ?». Et justement, les « pourquoi » ouvrent le bal avec ce dialogue entre un petit garçon aux questions parfois absurdes, et son père qui s’efforce d’y répondre tant bien que mal. Cette interrogation, c’est le fil rouge du spectacle. On y suit un homme (qui ressemble pas mal à l’humoriste…) tout au long de sa vie. De son enfance à sa vieillesse, avec ses coups de cœur et ses coups de gueule… il cherche un sens à son existence.

Laissez-moi vous prévenir tout de suite : si le spectacle vous tente, je vous conseille de brancher votre cerveau sur le mode « frais et dispos ». Parce que les jeux de mots fusent à chaque réplique, ou presque. Pendant plus d’une heure, on assiste à un véritable festival linguistique. Et croyez-moi, c’est que du bonheur.

Le spectacle se conclut par un poème, ou plutôt un pamphlet. Je l’ai dit, Michaël Hirsch est un artiste engagé. Alors, à quelques semaines des élections présidentielles, il ne mâche pas ses mots pour dépeindre le malaise que tant de français ressentent. Une belle façon de conclure la 200e représentation de son one-man show.

Vous l’aurez compris, je suis hyper enthousiaste ! J’espère avoir réussi à susciter votre curiosité, parce que cet artiste en vaut la peine. Il ne me reste plus qu’à vous parler des détails pratiques. Michaël Hirsch se produit sur la scène du Lucernaire à Paris, jusqu’au 2 avril prochain. Si vous habitez dans la capitale, il vous reste donc deux semaines pour aller le voir. Comptez 26€ par place (11€ si vous avez 25 ans ou moins, 16€ si vous êtes demandeur d’emploi) : voici le lien vers la page du spectacle. Et si vous voulez en savoir plus sur Michaël Hirsch, je vous invite à faire un tour sur son site.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.