Accueil Développement durable Nettoyer la nature, un geste citoyen

Nettoyer la nature, un geste citoyen

par Louise NICOLAS

Balancer un papier gras par la fenêtre de la voiture, jeter son mégot (pour les fumeurs) ou son chewing-gum sur le trottoir, hausser les épaules quand le sac plastique des courses s’envole dans le vent… on l’a tous fait un jour ou l’autre. On se dit que ce n’est pas grave. De toute façon, il y a toujours quelqu’un pour faire pire. Ceux qui organisent un pique-nique et laissent tous leurs déchets derrière eux, ceux qui abandonnent leur bouteille de bière sous des buissons en bord de route. Sans parler des bons gros pollueurs : ceux qui empoisonnent les océans, souillent les nappes phréatiques, contaminent l’air que nous respirons. Sauf que… ce n’est pas parce que d’autres dégradent sans scrupules la nature que cela nous donne davantage le droit de jeter notre canette par terre.

C’est mathématique : si chacun met un peu du sien pour salir l’environnement, celui-ci finit par ressemble à une décharge. Le pire, c’est qu’on n’y fait même plus attention : à force de croiser des détritus tous les trois pas, ceux-ci font désormais partie du paysage.

wall-e

Il est temps de… nettoyer la nature

Oyez, oyez, braves compatriotes, c’est un scoop : il existe une solution révolutionnaire ! Il s’agit tout simplement de… nettoyer. Eh oui. Une fois par an (au moins), des gens se regroupent et mettent les mains dans le cambouis pour décrasser cet environnement pollué. C’est sûr que c’est plus sympa d’être en groupe pour ce genre de travail  – qui en soi n’est pas hyper fun, vous vous en doutez bien. Surtout si vous appartenez à cette catégorie de personnes qui jette invariablement ses ordures dans une poubelle (un comportement normal, en somme). Eh oui, parce que forcément on se dit que ce sont les ordures des autres irresponsables qu’on ramasse gratuitement. Bref, une fois passé ce petit pincement au cœur, et la prise de conscience que de toute façon on vit dans un monde injuste, vous ressentirez la satisfaction du devoir accompli.

Allez, je vous en dis plus sur les modalités concrètes. Et je vais parler de ce dont nous avons fait l’expérience il y a quelques semaines : l’opération “Nettoyons la nature” sponsorisée par Leclerc. Cette initiative célébrera ses 20 ans l’année prochaine. Cette année, elle a eu lieu du 24 au 26 septembre. Le but consiste à rejoindre un groupe de volontaires dans une ville ou un village, et nettoyer les déchets sur un périmètre donné.

Quel est le rôle de Leclerc là-dedans ?

Tout d’abord, une bonne dose de communication sur les réseaux sociaux pour faire connaître l’opération. Ensuite un site dédié, qui permet de créer un chantier si on est suffisamment nombreux, ou de rejoindre un chantier existant. Le tout est plutôt bien pensé, avec des repères sur une carte de France. Enfin un support logistique, avec fourniture de sacs poubelles, gants renforcés, et dossards pour les participants. Par contre, pour le reste, il faut se débrouiller. Le goûter a été acheté chez Intermarché…

opération 2016

Qui participe à l’opération ?

Pas mal de familles, avec des enfants qui vont suivre un circuit spécial à l’abri des voitures. Quelques adolescents, des personnes d’âge moyen. A vue de nez, davantage de femmes que d’hommes. Nous avons rejoint un chantier organisé par l’association Chemin Faisan. Au total, j’estime le nombre de participants à pas loin d’une quarantaine (pour une commune de 3500 habitants).

Concrètement, comment se déroule cette opération ?

Une fois inscrit au chantier via le site internet, les coordonnées du responsable sont communiquées. Ce qui permet une prise de contact par mail pour obtenir quelques informations : l’heure et le lieu du point de rendez-vous, l’équipement à apporter, etc. Le jour J, tout le monde se retrouve à l’endroit indiqué pour un petit briefing sur le parcours, les consignes de sécurité et un rappel sur le tri des déchets. Une fois que chacun s’est équipé, c’est parti pour trois heures de balade-ramassage des ordures. Nous avons rejoint le groupe des adultes et des adolescents.

L’ambiance est plutôt sympathique et la collecte des déchets se fait dans la bonne humeur. Certains n’hésitent pas à prendre des risques. Je repense notamment à ce garçon qui n’a pas hésiter à mouiller la chemise (littéralement) pour récupérer un vieil arrosoir flottant dans un cours d’eau.

giphy-26

Après l’effort, le réconfort ! L’après-midi se conclut par un goûter organisé par l’association et offert à tous les participants.

Est-ce que ça sert vraiment à quelque chose ?

Voici certainement LA question que tous les participants à ce genre d’opération se posent. Déjà, rien qu’au vu du “butin” récolté en une après-midi sur un parcours relativement court, il est évident que cette collecte était loin d’être inutile.

D’un point de vu statistique, quel type de déchets trouve-t-on le plus ? Beaucoup de canettes, mouchoirs sales, papiers d’emballages. Quelques inclassables, comme cette cruche en cuivre quasiment intacte. Nous sommes aussi tombés sur des matériaux abandonnés, restes de chantiers de construction. Mais voici le déchet qui bat tous les records haut la main : le mégot. Des milliers de mégots qui jonchent la chaussée et les fossés, qui virevoltent dans l’eau et empoisonnent les rivières.

Revenons à la question de l’utilité réelle de cette collecte. A mon avis, chacun devrait y participer au moins une fois dans sa vie. De préférence encore enfant ou adolescent. Parce que ces opérations ont le mérite de vacciner définitivement contre le jet intempestif d’ordures. Une fois qu’on a pris le temps de ratisser un périmètre donné pour le débarrasser des déchets accumulés… eh bien bizarrement, on n’a plus envie de balancer par terre le papier du gâteau qu’on vient de manger.

Pizza

Cela fait maintenant plusieurs années que l’association organise des chantiers “Nettoyons la nature”. Et le témoignage de l’une des responsables de Chemin Faisan est intéressant. En effet, elle a noté une réduction progressive des ordures jetées dehors. Comme si cet effort annuel, qui fait place nette dans la nature, encourageait les gens à conserver un environnement propre.

Voilà, vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à participer à l’édition 2017 de l’opération “Nettoyons la nature”. D’ici là, n’oubliez pas de jeter vos déchets à la poubelle !

Summary
Nettoyer la nature, un geste citoyen
Article Name
Nettoyer la nature, un geste citoyen
Description
Marre de toutes ces ordures qui jonchent les villes et les espaces verts ? Chaque année, l'opération Nettoyons la nature permet de collecter les déchets.
Author
Les Enovateurs
Les Enovateurs
https://les-enovateurs.com/wp-content/uploads/2016/06/Logo-VF-1.png

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

Thierry Larousse 11 février 2020 - 12 h 44 min

Les gifs sont gênants pour lire

Répondre
Jérémy PASTOURET 17 février 2020 - 13 h 31 min

Merci pour ton commentaire. Nous prendrons en considération ta remarque pour les prochains articles.

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.