Accueil Développement durable Or éthique / équitable : la solution pour des bijoux écoresponsables ?
Or éthique équitable

Or éthique / équitable : la solution pour des bijoux écoresponsables ?

par Louise PASTOURET

L’or : un métal brillant qui attire et séduit depuis la nuit des temps. Gage de qualité, de durabilité, ce métal précieux est depuis longtemps une référence dans la majorité de nos sociétés. Une valeur refuge, à laquelle notre système monétaire a longtemps été adossé. Lorsqu’il est transformé en bijoux précieux, c’est aussi une promesse de luxe, d’héritage, d’éternité.

Pourtant ce métal si brillant possède une grande part d’ombre. Historiquement, les ruées vers l’or ont souvent suscité de nombreux espoirs, mais récompensé bien peu d’élus. Et de nos jours, les mines d’or se trouvent dans quelques-uns des pays les plus pauvres du monde. Les conditions d’extraction de l’or, tant sur le plan social qu’environnemental, sont généralement déplorables.

L’or aujourd’hui : un état des lieux

Bannière feuilles or

L’or est principalement utilisé en bijouterie. Il entre également dans la composition de certains appareils électroniques, notamment les ordinateurs et les smartphones. Chaque année, plus de 3 tonnes d’or sont extraites dans les mines à travers le monde. On estime aujourd’hui que plus des 2/3 des réserves d’or mondiales ont déjà été exploitées.

L’extraction aurifère emploie environ 15 millions de mineurs dans 50 pays. Il s’agit d’une industrie polluante et caractérisée par ses mauvaises conditions de travail. Pour parvenir à extraire l’or qui se trouve dans les roches, des produits dangereux pour l’homme et pour l’environnement sont utilisés : le mercure, le cyanure, la soude caustique. De plus, il n’est pas rare que des enfants travaillent dans les mines. L’immense majorité d’entre elles appartenant à des grands groupes industriels, les bénéfices de l’extraction aurifère reviennent rarement aux mineurs.

Difficile de regarder les vitrines des bijoutiers du même œil avec ces informations en tête. Mais depuis la fin des années 2000, des organisations ont vu le jour pour protéger les travailleurs et les écosystèmes liés à l’extraction de ce métal précieux.

L’or éthique / équitable, garanti par 2 labels

Bannière pépite or

Ainsi, le label Fairmined a été créé en 2007 par l’Alliance for Responsible Mining, une ONG colombienne. Aujourd’hui, il existe 8 mines certifiées Fairmined dans le monde. Une vingtaine d’autres travaillent actuellement à obtenir ce label. Celui-ci prête une attention particulière à 4 axes :

  • La préservation de l’environnement : un processus d’extraction sans produits chimiques ou en quantités encadrées, la protection des ressources en eau…
  • Les conditions de travail : garantir aux mineurs le droit de s’organiser et de bénéficier d’un emploi stable, dans des conditions qui ne mettent pas en danger leur santé et leur sécurité.
  • Le développement social : l’interdiction du travail des enfants, l’absence de liens avec des situations de conflit, l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes…
  • Le développement de l’organisation : la garantie de pouvoir vendre l’or à un certain prix, la distribution d’une prime qui bénéficie directement aux mineurs et à leur communauté…

Un second label s’engage pour la protection de l’environnement et des mineurs. Depuis 2014, Fairtrade (Fondation suisse Max Havelaar) s’intéresse aussi aux conditions d’extraction de l’or. Le label concerne également les mines artisanales.

Aujourd’hui, de plus en plus de joailliers s’approvisionnent en or équitable pour réaliser leurs créations, y compris en France. Lancez une recherche dans votre moteur de recherche préféré, et vous verrez !

Une solution durable ?

Bannière chaîne or

Toutefois, ces labels ne concernent que les mines artisanales, qui n’extraient que quelques centaines de kilos d’or par an. La production d’or Fairmined ou Fairtrade est donc extrêmement limitée. Du côté des joaillers, l’utilisation de cet or coûte en moyenne 10 à 15% de plus, et certains répercutent cette différence sur le prix de leurs créations. De ce fait, les bijoux en or éthique sont encore loin d’être accessibles à tous.

L’or éthique / équitable représente un progrès incontestable par rapport aux matériaux extraits dans des conditions classiques. Les labels contribuent à la sécurité et au développement des communautés de mineurs, ainsi qu’à la sauvegarde de l’environnement. Cependant, compte tenu de leur petite échelle, difficile de les envisager comme une solution suffisante. Toutefois, il existe une autre piste intéressante pour (se) faire plaisir avec de beaux bijoux… on en parle la semaine prochaine.

Avez-vous déjà acheté des bijoux fabriqués à partir d’or éthique ? Racontez-nous vos motivations et votre expérience dans les commentaires.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.