Accueil Domotique Philips Hue : la domotique pour tous

Philips Hue : la domotique pour tous

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Après l’article sur le Raspberry Pi, je me suis dit qu’un article moins technique serait appréciable. Je vais donc vous présenter une technologie encore plus accessible que le Raspberry Pi.

Cette technologie se nomme Philips Hue, vous en avez déjà entendu parler ? Non ? Vous avez probablement vu passer ces produits, en soldes dans certaines enseignes comme Leclerc ou Casino, sans trop savoir à quoi ça sert.

J’ai acheté quasiment toute la gamme et cela fait un petit moment que je l’utilise, donc je vais pouvoir vous en parler précisément.

Répondons maintenant à la première question :

A quoi ça sert ?

Philips Hue vous permet de contrôler les ampoules de votre maison. Quand je dis « contrôler », cela veut dire allumer/éteindre une ou plusieurs ampoules avec une télécommande spécifique, un téléphone ou une montre connectée. Vous pouvez également faire varier la lumière : l’augmenter ou la diminuer.  Avec certaines ampoules (un peu plus coûteuses), vous pouvez aussi faire varier la couleur de celles-ci. Tout ces contrôles sont applicables quand vous vous trouvez à la maison, ou même quand vous êtes à votre boulot. Je vous propose donc pour la suite de l’article de vous détailler le fonctionnement de ces produits, avec des captures d’écrans, et les possibilités que l’on peut trouver dans des applications tierces. Et je terminerai ce « test » par les avantages et inconvénients. Ça vous va ?

Fonctionnement des ampoules Philips Hue

Comment marche Hue ?

Pour pouvoir contrôler vos ampoules, il vous faut un boîtier, ou modem. Le terme employé chez Philips est « Bridge ». En fait, celui-ci parle la même langue que les ampoules afin de jouer le rôle de pigeon voyageur entre votre téléphone et les ampoules. Voici donc à quoi ressemble le Bridge de Philips :

Il faut bien entendu le brancher au courant et aussi à votre box internet pour pouvoir interagir avec depuis votre réseau Wifi.

L’étape suivante consiste à brancher une première ampoule Hue, on commence avec celle-ci :

Ampoule Hue

Une fois que c’est fait, vous devez installer l’application Hue. Il y en a deux :

Application Philips HueVous pouvez télécharger uniquement la version 2, la version 1 a été retiré du Play Store.

La différence résidait dans l’interface : les actions pour allumer et éteindre vos lumières sont différentes.

Et maintenant je n’ai plus le choix.

Voici un petit comparatif en images :

En un clin d’œil vous avez dû voir la différence non ? On voit directement que la version 2 est plus esthétique que la première. Je vais vous détailler ces images. Commençons par la première, on y voit les ampoules connecté à notre système  : « Lux Lamp 1 » et « Lux Lamp 2 ». Bien évidemment, on peut renommer ses ampoules avec des noms plus parlants. Imaginez que vous avez 10 ampoules dans votre maison… bonne chance pour vous souvenir du numéro de lampe correspondant à l’ampoule des toileAmpoule Nomadettes 😀. Le curseur qui apparaît sous chaque ampoule vous permet de faire varier l’intensité de la lumière. Et enfin, vous avez aussi la possibilité d’éteindre/allumer simultanément toutes les lumières de votre maison en utilisant le premier bouton en haut.

Jour/Nuit les visiteurs

Sur la seconde image (version 2), à part la mise en forme, on retrouve les même fonctions que l’application précédente, à une chose près : le bouton allumer/éteindre pour chaque ampoule.

Par contre, ici tout est une question de goût. Côté fonctionnalités, je vais vous expliquer à quoi servent les scènes. L’idée est de plonger la pièce dans une certaine ambiance, grâce à la luminosité émise par vos ampoules. Par exemple : avec une ambiance « coucher de soleil », vos ampoules prennent une teinte orange. Mais pour cela il vous faut davantage qu’une simple ampoule : une Ampoule Hue Color, qui ressemble à ça :

Ampoule Hue Color

Je ne vais pas vous détailler toutes les ambiances possibles mais il y en a pas mal, vous pouvez même en créer. Une différence remarquable entre la version 1 et la version 2, c’est la possibilité d’appliquer une scène dans une pièce, grâce à un regroupement d’ampoules prédéfini par l’utilisateur. Je ne vous ai pas perdus avec toutes mes explications ?

Okay

Pour le reste, je risque d’avoir un peu de mal à vous faire un comparatif précis entre les deux applications, car beaucoup de choses sont différentes.

Je vais donc me concentrer sur l’application de première génération :

Changement de couleur

Il est possible de changer la couleur d’une ou plusieurs lampes en fonction d’un dégradé de couleurs, ou même à partir d’une image. Sur l’image plusieurs pictogrammes (1-2-3) qui peuvent être bougés avec votre doigt pour faire varier la couleur de vos ampoules.

Crée des alarmes

On peut aussi programmer des alarmes (avec un nom si on veut la réutiliser plus tard). Ou une scène si on veut obtenir une ambiance en particulier. Ou encore éteindre/allumer, avec en option une répétition par semaine (par exemple si je veux un réveil le lundi, le mardi et le mercredi). On peut donc se réveiller en douceur le matin, avec une ambiance lever de soleil. Ce qui vous permet de vous réveiller tout doucement… ou pas.

Par contre, j’ai personnellement fait le test de me réveiller uniquement avec la lumière… ce qui donne la sensation de pas avoir dormi. On a l’impression de ne pas avoir éteint la lumière, et surtout on se réveille dans la même ambiance qu’au coucher. D’où l’impression d’avoir fait une micro-sieste au lieu d’une bonne nuit de sommeil.

SiesteIl y a aussi la fonction minuteur : vous paramétrez en avance un temps donné avant l’extinction des lumières. Si vous voulez par exemple que les lumières s’éteignent tout doucement d’ici une demi-heure.

fonction GPS

Une autre fonction que j’apprécie pas mal concerne le GPS. Vous y définissez un point qui représente votre maison. Lorsque vous la quittez, votre point GPS va bouger automatiquement. Dès que vous serez parti de chez vous (à une distance paramétrable) les lumières s’éteignent toutes seules. De même, lorsque vous rentrez chez vous, les lumières se rallument automatiquement.

La version 2 propose la même chose mais avec un design différent, comme vous pouvez vous en douter.

routine

Voilà, j’ai terminé ma présentation de l’application. A présent, je vais détailler les différents produits de la gamme Hue (avec des prix récupérés sur Amazon).

Lampe Hue Nomade

Coût : 75€ Lien : Ampoule Nomade

Plutôt sympa non ? Le concept : cette ampoule est nomade. Vous pouvez la poser n’importe où, elle comporte un bouton en dessous pour faire varier les ambiances, et vous pouvez aussi la contrôler à l’aide de votre téléphone.

Lampe d’Atmosphère Hue

Coût : 69€ Lien : Ampoule d’Atmosphère Hue

En gros, elle fait pareil que la précédente… sauf qu’ici vous ne pouvez pas la balader n’importe où : en effet, vous aurez toujours besoin d’une prise de courant.

Philips Hue – Lightstrip

Coût : 75€ Lien : Philips Hue – Lightstrip

Je vais pas pouvoir bien argumenter sur ce type de lumière, car je n’en ai pas fait l’acquisition pour le moment. Mais pour faire vite vous pouvez contrôler ces lignes de lumières, que vous pouvez intégrer un peu partout chez vous.

Philips Hue – Dimming Switch

Coût : 24€ Lien : Philips Hue – Dimming Switch

Pour moi c’est l’accessoire le plus utile : plus besoin de sortir votre téléphone pour allumer/éteindre ou faire varier votre ampoule grâce à cette télécommande sans fil, qui s’aimante de partout.

Philips Hue – Tap

Coût : 59€ Lien : Philips Hue – Tap

C’est exactement la même chose que pour la Dimming Switch. Sauf que cet appareil possède trois bouton personnalisables. Par exemple avec le premier bouton, vous décidez d’allumer toutes les lumières du salon avec une ambiance « Film ». Avec le deuxième bouton vous allumez les lumières de la chambre avec une ambiance « Zen », etc.

Philips Hue – Pont de Connexion Hue

Pour finir, voici l’objet le plus essentiel. Ne vous faites pas avoir comme moi : je n’ai acheté qu’une ampoule au début… sans pouvoir la tester car il me manquait le pont de connexion.

Coût : 56€ Lien : Philips Hue – Pont de connexion Hue

Cet élément est indispensable pour pouvoir contrôler vos ampoules grâce à votre téléphone (ou un autre accessoire). C’est un peu le modem de vos ampoules.

Vous devez probablement vous dire que cela coûte cher pour une configuration de base. Alors sachez que la Fnac ou même Amazon proposent des packs d’ampoules + pont de connexion moins chers. Et surtout en période de soldes, vous remarquerez qu’il y a pas mal de promotions intéressantes. En effet peu de personnes connaissent le produit… niveau marketing la marque n’a pas été au top.

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin : la semaine dernière, Philips a diffusé un petit teaser pour présenter son nouveau produit.

Philips Hue Sensor

Philips Hue Sensor,

Coût : 38€ Lien : Philips Hue Sensor

Il s’agit d’un détecteur de mouvement. Il permet de gérer la luminosité des ampoules en fonction de l’ambiance lumineuse dans laquelle est plongée votre maison. C’est-à-dire que si le soleil illumine votre salon, le capteur de lumière va le détecter et éteindre les lumières qui ne sont plus nécessaires.

Et quand vous vous baladez la nuit, c’est quand même bien galère d’allumer votre téléphone pour y voir quelque chose jusqu’aux toilette ou à la cuisine. Eh bien ce petit appareil capte vos mouvements. Il allume les lumières qui vous seront utiles pendant votre périple, puis les éteint automatiquement une fois que vous êtes retourné au lit.

Conclusion

Vous vous dites probablement que c’est une série de gadgets… et qu’à part jouer avec la lumière ça ne fait rien d’autre d’intéressant. Alors je vais vous raconter une petite anecdote : la semaine dernière j’attendais Louise en bas de chez nous pour aller faire les courses, et je l’ai appelée pour lui dire que j’étais arrivé. Mais je ne faisais que tomber sur le répondeur. J’ai essayé Skype, Whats App et Facebook, sans succès. Alors en dernier recours (pour éviter de monter) j’ai allumé les ampoules de l’appartement grâce à l’application. Ça lui a fait un drôle d’effet de voir la lumière s’allumer d’un coup alors qu’elle n’avait touché à rien… mais ça a été efficace 😉

De plus, si vous êtes joueur et que vous recevez des invités, vous pouvez programmer vos lumières pour leur faire peur, surtout s’ils sont superstitieux !

Bon je pense que j’ai écrit un article assez costaud, je vais m’arrêter là.

C'est fini

J’espère que ce test vous aura plu et fait rêver. Peut être que vous franchirez le pas en vous achetant un petit kit, puis le ferez grandir au fur et à mesure. Surtout, amusez-vous bien !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.