Accueil Technologies Trop de spams ? Voici comment pister les sites qui partagent votre mail à des tiers
Pister les sites pour lequel vous confier votre adresse e-mail facilement

Trop de spams ? Voici comment pister les sites qui partagent votre mail à des tiers

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Avez-vous déjà eu l’impression qu’une entreprise abuse de votre adresse e-mail ? Qu’une fois inscrit à un service, vous avez commencé à recevoir beaucoup de spams ? Dans ce nouvel article, je vais vous montrer comment pister facilement les sites auxquels vous acceptez de faire confiance, en leur communiquant votre adresse e-mail.

Comme vous le savez, la protection des données personnelles nous tient à cœur. Pour gérer au mieux le flux de visiteurs et augmenter (ou non) les ressources serveurs, nous utilisons Matomo : un outil en accord avec le RGPD qui ne récolte pas d’information personnelles. Nous avons aussi lancé un service nommé Unlock My Data qui vous aide à prendre conscience de ce que les entreprises font de vos données – et comment les récupérer / supprimer.

Comment savoir si un tiers a compromis mon adresse e-mail ?

Bannière problème

Tout simplement si vous commencez à recevoir d’autres mails, de type spam, publicité…

Cela peut signifier différentes choses : fuites de données, partage de l’adresse e-mail à des tiers… récemment, j’ai entendu dire qu’une personne a utilisé cette technique en s’inscrivant au New York Times. 3 ans plus tard, elle a commencé à recevoir des mails de publicités explicites… Comme quoi, même avec des entreprises connues et a priori de confiance, on peut avoir des surprises.

Comment pister facilement les sites Web et entreprises

Bannière confort des yeux - Dark mode

Comment pister les sites sur l’utilisation qui est faite de votre adresse e-mail ? A chaque fois qu’une entreprise vous demande votre adresse e-mail, il suffit de créer une nouvelle adresse mail dédiée. Prenons un exemple : si vous souhaitez vous inscrire à notre newsletter, rendez-vous sur plateforme mail préférée et créez-vous un nouveau mail de type « newsletter-les-enovateurs@gmail.com ».

Inscription Newsletter Les Enovateurs

En utilisant UNIQUEMENT cette nouvelle adresse e-mail pour recevoir les mails des Enovateurs, vous pourrez vérifier que nous ne faisons pas n’importe quoi avec cette précieuse donnée.

Pister les sites sans créer de nouvelle adresse mail

Pister les sites sans créer de nouvelles adresse e-mails

Le problème, c’est que se mettre à créer une adresse e-mail pour chaque service est quasi inimaginable dans la vie de tous les jours. Imaginez (actu oblige) que vous deviez réaliser un test Covid. On vous demande votre adresse e-mail pour vous envoyer les résultats. Vous n’allez pas dire « attendez quelques minutes, je dois me créer une nouvelle adresse e-mail… »

Pour parer à ce problème, j’ai découvert que certaines boîtes de messagerie offrent (pour la plupart gratuitement) un service de création d’alias. En d’autres termes, vous pouvez créer de nouvelles adresses e-mails (des alias) tout en recevant les mails sur votre compte principal.

Si vous faites partie des utilisateurs de Gmail, c’est assez simple. Il suffit d’ajouter le symbole « + » juste avant l’arobase et d’y ajouter un nom.

Exemple d’alias avec Gmail

Pister les sites - exemple d'alias avec Gmail

Prenons comme base l’adresse mail suivante : john.doe@gmail.com

John Doe se crée un compte sur Garwen et inscrit l’adresse e-mail suivante : john.doe+garwen@gmail.com

Pour se connecter à Garwen, il devra toujours utiliser cette adresse e-mail. Gmail, de son côté, transmet automatiquement les mails de john.doe+garwen@gmail.com dans la boîte correspondant à l’adresse john.doe@gmail.com. Quand vous recevez un mail depuis un alias, Gmail vous affiche le nom de la source. De cette manière, vous pouvez savoir si Garwen vous envoie de la publicité de tiers.

En partant de ce principe, je vous encourage à créer un nouvel alias et un nouveau mot de passe pour chaque inscription à un service. De cette manière, vous pourrez pister les sites qui vous intéressent. Et partager vos trouvailles dans les commentaires, si vous le souhaitez.

Conclusion

Bannière conclusion

J’espère que ma nouvelle ruse vous a plu. On peut se dire que le symbole « + » est facilement détectable dans une adresse e-mail. Sauf que les serveurs et les machines sont à la merci des développeurs. Et je ne connais personne qui s’en soucie. Tout est automatisé et il n’y a pas de traitement spécifique. De plus, chaque fournisseur de messagerie fonctionne différemment ; il faudrait donc que le développeur gère ces différents cas.

Connaissez-vous d’autres techniques pour éviter d’avoir une boîte mail polluée ?

Pour aller plus loin, récupérez vos données personnelles sur les sites que vous utilisez ou que vous avez déjà utilisés. Pour cela, vous pouvez lire nos articles sur le sujet ou vous rendre directement sur Unlock My Data.

Dans le prochain article, je vous apprendrai à utiliser les filtres pour automatiser certains traitements. Notamment pister de manière automatique pour identifier en un clin d’œil les entreprises qui abusent de votre adresse e-mail, grâce aux alias.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.