Accueil Développement durable Plastique alimentaire à usage unique : objectif zéro déchet
Plastique jetable

Plastique alimentaire à usage unique : objectif zéro déchet

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

La semaine dernière, nous avons vu que la France a adopté des lois pour lutter contre le plastique à usage unique. Ces mesures législatives, progressivement mises en œuvre, sont appelées à se renforcer au cours des années à venir.

Adieu touillettes, gobelets et autres cotons-tiges ! Je vous propose de prendre dès maintenant de bonnes habitudes. Optez pour des objets du quotidien de qualité, durables et élégants. Vous verrez : vous serez fiers de vos trouvailles, et heureux d’avoir fait un geste pour l’environnement.

Les alternatives…

…aux bouteilles en plastique :

Pour éviter de gaspiller du plastique, rien de tel qu’une belle gourde. Ou un beau thermos, pour emporter vos boissons chaudes partout avec vous. Trois proposition pour commencer :

  • Pour les amateurs de thé : la théière Qwetch – qui ressemble plus à un thermos qu’à une théière (30, 32 ou 43 cL selon les modèles). Livrée avec 2 filtres pour l’infusion, isotherme pendant une heure pour la version en verre, pendant 5 heures pour la version en inox.
  • Pour les amateurs de café : la bouteille isotherme Qwetch (26, 50 ou 75 cL). Maintient les boissons chaudes à la bonne température pendant 12h.
  • Et pour les nomades qui hésitent : le mug à emporter Keep Cup, référencé sur le site Buy Me Once. Autant vous dire qu’il est fait pour durer. Contenances disponibles : du XS (12 cL) au L (45 cL). Il se compose de différents éléments, tous remplaçables.

… aux gobelets en plastique :

Ces gobelets en plastique blancs, moches et tout sauf écologiques, on peut facilement leur dire adieu. Et sans regret, puisqu’il n’y a rien de tel pour se brûler méchamment les doigts avec une boisson chaude. Voici deux alternatives :

  • L’américain United by Blue, lui aussi référencé sur Buy Me Once. Il propose divers produits garantis à vie, notamment des mugs et gobelets en cuivre et émail particulièrement stylés. La marque s’engage également pour la propreté des cours d’eau et des océans : ainsi chaque produit acheté permet de financer ce grand nettoyage.
  • La Manufacture de Digoin est située en France. Entreprise familiale fondée en 1875, spécialisée dans les objets en grès, elle renaît en 2014 après un passage à vide. Ses pièces artisanales uniques et made in France ont toute leur place sur votre bureau, en particulier ces jolis gobelets.

…aux couverts, pailles et lunchboxes en plastique :

La lunchbox :

Finies, les barquettes à usage unique. Envolés, les vieux tup’ aux parois rayées par les coups de fourchette. Voici de quoi emporter votre repas et le déguster élégamment en toutes circonstances :

Les couverts :

Désormais, vous pourrez refuser la fourchette en plastique tendue par l’employé·e au moment de payer. Vos nouveaux couverts, nomades et pratiques, ne quitteront plus votre sac. Ils sont proposés par les mêmes boutiques – on ne change pas une équipe qui gagne 😉

  • Vous pouvez opter pour la version tout-en-un de Nature et Découvertes : elle comprend le classique couteau-fourchette-cuillère, mais aussi un tire-bouchon, un décapsuleur et même un ouvre-boîte. Idéal pour faire face à toutes les situations.
  • Peut-être préférerez-vous davantage de sobriété, avec ce couvert compact disponible sur Hakuna Taka. Une seule pièce en bambou : d’un côté, une cuillère, de l’autre, une fourchette. Minimaliste et discret. Vos collègues remarqueront vos efforts Zéro Déchet, c’est certain.

Les pailles :

Même démarche pour les pailles : le plastique, c’est fini. Sirotez donc vos boissons en toute bonne conscience en choisissant des pailles durables.

  • Un petit tour sur la boutique de l’association WWF, ça vous dit ? Son logo représente un panda. Et les pandas, ça aime les bambous ! Excellente transition pour vous présenter… ces pailles réutilisables en bambou. Légères, passe-partout et compostables : que demander de mieux ?
  • Hakuuna Taka a plutôt misé sur les pailles en inox. Droites ou courbées, elles sont fournies avec un goupillon permettant de les nettoyer.

Pour finir, vous vous demandez peut-être pourquoi j’ai choisi d’aborder ce sujet ? C’est parce qu’en ce moment, je suis plongée dans la lecture d’un ouvrage intitulé « Survivre au péril plastique« , écrit par Matthieu Combe. Il vient de paraître aux Editions de l’Echiquier, et j’y consacrerai prochainement un article.

D’ici-là, je compte sur vous pour dire adieu au tout-jetable. D’ailleurs j’en profiterai pour enfoncer le bouchon dès la semaine prochaine : nous passerons de la cuisine à la salle de bains pour enfin nous débarrasser de tout ce plastique inutile.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.