Accueil News Jeux Vidéo Pokémon Go – Article n° 1 : Le commencement

Pokémon Go – Article n° 1 : Le commencement

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Pokémon Go fait le buzz en ce moment, on le voit de partout. En effet, j’ai arrêté de compter le nombre d’articles qui en parlent. Honnêtement, avec toute cette masse d’informations je me suis dit que cela ne valait pas la peine que j’en rajoute une couche. Si personne ne parlait du jeu, j’aurais agi autrement en postant un article sur le sujet comme je l’avais fait avec Ingress.

Cependant, j’ai constaté que je me suis moi même laissé tenter… j’ai lu la plupart des articles qui en font référence (et il y en a beaucoup), et je n’arrête pas d’en parler autour de moi. Pourquoi ? Parce que le succès est tellement énorme que je suis très impressionné, et donc j’en parle naturellement.

C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de rédiger pour vous une série d’articles tentant de comprendre cet incroyable phénomène. Je vais procéder différemment de mes confrères et repartir de zéro : le commencement de Pokémon. En effet, je fais partie de cette génération qui a vu naître cette sublime licence.

C’est parti, vous êtes bien accrochés ?

Pokemon_TM_logo_cmyk

Tout à commencé en 1996 : Satoshi Tajiri crée la licence Pokémon avec une série de jeux vidéos. D’après Nintendo, les ventes ont été considérables, environ 30 millions d’exemplaires pour les premières versions Rouge et Bleu. Ce qui en fait un record de ventes dans l’histoire du jeu vidéo. Sur l’ensemble des jeux Pokémon sortis, 250 millions d’unités ont été vendues.

Synopsis

Le synopsis

Pour ceux qui ne connaissent pas Pokémon, c’est un univers dans lequel on trouve plein d’espèces « d’animaux » que l’on nomme les Pokémons. Et il y en a énormément : à l’heure actuelle on en compte 746 à travers toutes les versions du jeu qui sont sorties. Voici donc une petite idée de ce que cela représente, visuellement.

Liste des Pokémon

Il y a ensuite des dresseurs qui ont pour objectif de capturer tous les Pokémons existants. De les entraîner afin qu’ils apprennent de nouvelles attaques, un peu comme un gros Tamagoshi. Mais aussi de faire ses preuves dans les arènes afin d’obtenir des badges. Les badges sont des titres ou récompenses qui montrent aux autres que vous avez réussi à vous imposer dans telle ou telle arène qui a un type prédominant. Voici la liste des badges :

Badges

Par exemple le badge eau signifie qu’on a réussi à maîtriser l’arène représentative de l’eau. Qui contient de nombreux adversaire et au final le boss du niveau : un maître d’eau.

A la sortie d’une arène (ou donjon) vos Pokémons sont habituellement à la ramasse, et il faut les soigner en rendant visite aux médecins (ou vétérinaires si vous préférez).

Le jeu tourne autour de ce but : on capture des Pokémons. On constitue une équipe de Pokémons et on réfléchit aux stratégies permettant de vaincre n’importe quel style de jeu. Puis on entraîne nos Pokémons et on bat d’autres dresseurs. Il est également possible d’échanger des Pokémons avec d’autres joueurs (j’aimais bien à l’époque). Les Pokémons évoluent au fur et à mesure qu’on les entraîne, en rehaussant leur niveau. Finalement, ils évoluent comme un Tamagoshi (enfant puis adolescent puis adulte). L’objectif ultime est de devenir le meilleur dresseur. C’est simple non ?

Pour la petite histoire, le créateur du jeu était super fan des insectes, il les collectionnait et les étudiait. Il était tellement à fond sur les insectes que ses pairs l’ont nommé Dr Bug. Mais c’est à partir de cette passion qu’est né Pokémon.

Le graphisme

Sur le plan visuel, je vous propose cette petite vidéo qui vous montrera l’évolution des jeux Pokémon.

D’un point de vue graphique, le jeu est donc passé de la 2D en noir et blanc à la 3D en couleur. Un peu comme du Zelda pour ceux qui connaissent. Vous pourrez remarquer que le gameplay (style de jeu) est très récurent. C’est ce qui a affaibli la licence, mais c’est aussi l’une des raisons qui a fait que Pokémon Go a pu relancer la série. Désormais le gameplay est différent, et le jeu est gratuit sans nécessité de pré-requis (console). Un smartphone et la 4G suffisent.

Maintenant que je vous ai présenté Pokémon dans les grandes lignes (oui c’est un sujet vaste), vous êtes en mesure de comprendre un peu mieux l’engouement suscité par ce jeu.

J'ai compris

Dans le prochain article, je vous parlerai de ma génération qui a vu naître Pokémon, et nous verrons pourquoi Pokémon Go fait tant le buzz aujourd’hui.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.