Accueil Développement durable Un potager sur le balcon (3) : des plantes aromatiques faciles à vivre !
Plantes aromatiques

Un potager sur le balcon (3) : des plantes aromatiques faciles à vivre !

par Louise PASTOURET

La rentrée est déjà bien entamée, et l’automne arrive à petits pas. Après les fruits et les légumes à faire pousser sur le balcon, c’est donc le bon moment pour vous parler d’une autre catégorie de plantes : les aromatiques. A la saison où les autres végétaux commencent tranquillement à préparer leur hibernation, vous pourrez compter sur ces variétés plus résistantes pour égayer vos jardinières… et vos assiettes ! Voici mon top 3 des plantes aromatiques qui ont survécu – sans trop d’entretien – aux climats les plus rudes.

 

Le romarin

D’apparence plutôt insignifiante, le romarin se présente sous la forme d’un petit buisson. Ses feuilles sont si fines et allongées qu’on dirait presque des aiguilles. En revanche, son parfum est puissant : quand on agite la main dedans, une forte odeur vient titiller nos narines. Et nous voilà transportés en Provence ! Si vous souhaitez cultiver vos propres plantes aromatiques, c’est un incontournable. En cuisine, il suffit de quelques petites feuilles pour relever un plat de lasagnes ou parfumer une ratatouille. Allez, avouez, vous commencez déjà à avoir faim 😉

Comment s’en procurer ?

Surveillez les foires aux plantes au printemps pour l’acheter sous forme de jeunes plants.

Comment s’en occuper ?

Le romarin est une plante qui convient parfaitement aux personnes qui n’ont pas le temps de s’occuper des végétaux. Tout simplement parce qu’elle demande très peu d’entretien. Ce gros dur résiste aussi bien au soleil brûlant de l’été qu’aux températures négatives des mois d’hiver. En plus, il se satisfait de terres pauvres. L’arrosage peut être limité sans problème car le romarin supporte la sécheresse ; c’est plutôt l’excès d’eau qui aurait tendance à lui nuire. De janvier à décembre, vous pourrez tailler ses feuilles au fur et à mesure pour votre consommation personnelle : c’est parfait pour un bouquet garni.

 

La menthe

Sous ses délicates feuilles vert foncé, la menthe cache un secret explosif : son arôme extrêmement fort et reconnaissable entre mille. On le retrouve d’ailleurs dans de nombreux produits du commerce, du thé aux chewing-gums en passant par les produits ménagers. Eh oui, la menthe apporte son agréable fraîcheur partout où elle passe. Quelques feuilles fraîches dans une tisane – ou un mojito 😉 – rien de tel pour se requinquer !

Comment s’en procurer ?

La première chose à faire consiste à choisir la variété de menthe qui vous intéresse. En effet, elle se décline en différentes espèces : menthe-fraise, menthe-réglisse, menthe-banane… oui, c’est très sérieux ! J’ai moi-même opté pour la menthe-chocolat. Vous pouvez très facilement l’acheter en pot dans le commerce (il arrive même que les supermarchés en vendent). Sinon, allez faire un tour sur le marché de votre commune, ou rendez-vous dans les marchés aux fleurs en début d’année.

Comment s’en occuper ?

La menthe pousse aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Elle apprécie la lumière et surtout les sols humides. C’est la seule contrainte : il faut penser à l’arroser régulièrement et généreusement. Elle se développe alors rapidement, et s’étale dans toute la jardinière en quelques semaines seulement. Elle est si envahissante qu’il est justement conseillé de la cultiver en pot, pour éviter qu’elle ne colonise tout le jardin ! En bref, c’est une plante généreuse qui vous donnera sans compter en échange de quelques minutes d’attention chaque jour.

 

La verveine citronnelle

Cet arbuste aux feuilles effilées a toute sa place sur votre balcon. Il diffuse, comme son nom l’indique, une sympathique odeur de citronnelle. Ses feuilles peuvent être utilisées pour préparer des tisanes aux vertus digestives. La verveine citronnelle est tout aussi agréable à regarder qu’à sentir, et encore plus à goûter !

Comment s’en procurer ?

Encore une fois, les foires aux plantes sont une valeur sûre 😉

Comment s’en occuper ?

La verveine citronnelle se cultive très bien en pot. Il faut bien penser à l’arroser pour lui permettre de résister aux fortes chaleurs de l’été. Mon expérience m’a appris que ses feuilles jaunissent et tombent quand elle manque d’eau. Mais c’est une plante résistante qui continue à pousser sans problème. Depuis le printemps, elle a d’ailleurs grandi de plusieurs dizaines de centimètres en hauteur. On verra bien comment elle se comporte cet hiver ; apparemment, la verveine citronnelle est capable de résister aux températures négatives.

 

Les aromatiques : et plus si affinités !

J’ai eu l’occasion de tester d’autres variétés de plantes aromatiques : par exemple le persil, le basilic, la coriandre et la sauge. Malheureusement, elles n’ont pas fait long feu sur notre balcon. Je crois que le soleil sans pitié du sud ne leur a pas réussi. Mais si vous habitez dans une région au climat plus tempéré, ça vaut vraiment le coup de les adopter ! Rien de tel qu’un mini-jardin d’aromatiques pour mettre de la verdure dans votre appartement, et du peps dans votre cuisine. Le tout à peu de frais, et sans contraintes majeures.

Ce qui me fait penser que je n’ai encore jamais essayé d’acclimater du thym sur notre balcon. Pourtant c’est une variété méditerranéenne, qui pousse très bien sur la région. A tester dès le printemps prochain, sans faute ! Je vous en dirai des nouvelles.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.