Accueil TechnologiesRaspberry Pi Présentation du Raspberry Pi – Partie 2

Présentation du Raspberry Pi – Partie 2

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Nous y voilà ! Comme promis je vais vous parler des systèmes d’exploitations que l’on peut tous installer sur ce fameux Raspberry Pi. Mais auparavant, si vous n’avez pas encore lu la partie 1, je vous propose de commencer par celle-ci.

Commençons par le système le plus connu sur Raspberry Pi. J’ai nommé le grand…

Raspbian

C’est pas mal non ? Je vous rappelle que Raspbian tourne sur le Raspberry Pi. Maintenant que je vous avez vu la comparaison, on va se concentrer sur Raspbian.

Menu

 

En bas à gauche, se trouve le menu « démarrer » comme sur Windows mais avec des outils et des programmes bien sur différents. Je ne vous donnerai pas ici la liste exhaustive des différents programmes que vous pouvez trouver, mais libre à vous de fouiller là-dedans si vous souhaitez approfondir le sujet.

Si vous avez peur de franchir le pas, vous pouvez installer ce système sur votre ordinateur pour tester l’environnement. On peut l’installer sur ce que l’on appelle « une machine virtuelle ». En gros, en voici l’idée : vous avez un ordinateur Windows et pour une raison x ou y vous avez besoin d’utiliser un système Linux. Au lieu d’acquérir un autre ordinateur vous pouvez créer une machine virtuelle sur votre ordinateur et faire croire à un système Linux qu’il se trouve sur une vrai machine. Pour créer une machine virtuelle, on peut utiliser :

VirtualBox

Si vous voulez l’installer, voici le lien : VirtualBox. C’est gratuit et ça fonctionne bien. Donc même si vous ne possédez pas de Raspberry Pi, vous pouvez tout de même l’émuler (c’est à dire créer virtuellement un système similaire au Raspberry Pi sur votre ordinateur). En cherchant un peu, j’ai vu qu’il existe un programme tout fait pour pouvoir le tester sans passer par la configuration de VirtualBox.

Je vous donne le lien : Essayer Raspbian.

Pour finir avec Raspbian, je voulais vous parler d’un programme qui est installé par défaut. Il se nomme Scratch :

scratch

C’est un programme éducatif destiné aux enfants et aux apprentis développeurs. L’idée globale est d’animer ce petit chat Scratch en lui faisant faire une succession d’actions.

Raspbian comporte une « bibliothèque » de jeux et de programmes développés par la communauté. Ceux-ci sont exécutables dans un genre de Google Play ou Apple Store mais version Raspberry Pi.

PiStore

Dans cet article, je ne fais que vous montrer les possibilités du Raspberry Pi. Mais dans les prochaines publications je vous décrirai comment effectuer vous-même les installations. Passons maintenant au prochain système d’exploitation.

OSMC

OSMC

Ici on passe du système d’exploitation basique de type bureau comme on trouve sur Windows à un véritable Média center super puissant, avec des possibilités infinies d’ajout de fonctionnalités.

Je vous laisse visionner une première vidéo démo et je vous la décrirai ensuite.

Ça doit vous donner une certaine idée de la manière dont ça fonctionne, non ? Mais je vais détailler un peu plus.

Alors voilà comment ça marche. Tout d’abord, pour arriver à ce résultat, il faut installer OSMC sur votre Raspberry Pi. Honnêtement rien de plus simple, vous mettez votre carte SD dans votre ordinateur, puis vous téléchargez et lancez le programme qui va bien provenant du site. Pour info, il faut aller dans la rubrique Download et sélectionner le système de votre ordinateur qui va tout installer sur la carte SD (voir impression d’écran en dessous).

OSMC

Ensuite, dès que vous avez fini toutes les étapes, il faut insérer la carte dans le Raspberry Pi et suivre ce qui se passe à l’écran. Le mieux pour un média center, c’est évidemment de brancher le Raspberry Pi à votre TV. Pour ceux qui sont un peu plus Geek et qui possèdent un serveur de type NAS ou autre, c’est le top. En effet vous pouvez relier votre disque dur contenant vos musiques, vidéos, films, séries et photos.

Sinon vous pouvez tout simplement brancher votre disque dur externe sur le Raspberry Pi. Mais dans quel but ? Si vous avez bien rangé vos films et que vous les avez bien nommés, vous pourrez choisir des sources de données. Je rédigerai un tuto plus détaillé à ce sujet. Donc si c’est le cas, le Raspberry Pi va analyser tout les dossiers que vous avez sélectionné et constituera automatiquement votre propre bibliothèque de films.

Pour chaque film et série, vous trouverez : la jaquette, ainsi qu’une description parfois un peu trop en mode spoil mais c’est hyper tentant de lire pendant les pauses techniques 😀. Et bien entendu, vous avez la possibilité de lire les films et séries en y ajoutant des sous-titres à la volée. Vous pouvez contrôler tout ça depuis votre manette TV, si celle-ci gère la dernière norme d’HDMI, ou avec votre téléphone portable… ou même avec votre montre connectée grâce à l’application Yatse. Si vous avez bien fait votre travail vous devriez vous retrouver avec quelque chose comme ça :

OSMC

Pour résumer, OSMC analyse votre disque dur et vous crée un bel environnement sur votre TV. Vous pouvez suivre vos séries sans vous demander « on était à quel épisode, et à quel endroit ? » car il mémorise tout et reprend là où vous vous êtes arrêté. Et tout ça dans un petit boîtier qui prend très peu de place. Elle est pas belle la vie ? On va continuer dans le domaine du divertissement avec un dernier système pour Raspberry Pi. J’appelle le pro du jeu vidéo :

RecalBox

RecalBox

Nous voici sur le créneau des joueurs rétro d’anciennes consoles, sur lesquelles les jeux étaient sévèrement plus difficiles pour une multitude de raisons. Mais avec ce système on peut obtenir quasiment tout ce que l’on veut. Par exemple, on peut même retourner en arrière dans le jeu au lieu de tout recommencer à zéro.

Pour faire simple, c’est le même système que pour OSMC mais pour les jeux rétro. On a désormais sous la main des consoles d’arcades, la célébre NES, la Super Nintendo, la MegaDrive… jusqu’a la Playstation 1. C’est pas fantastique ? Un petit extrait ça vous dit ?

Le site de RecalBox est merveilleusement construit. En plus les manettes sont reconnues très facilement. D’ailleurs j’ai acheté deux manettes de NES qui fonctionnent très bien.

Manette NES

Lien des manettes NES.

Ce système est aussi accessible à TOUT le monde. Il est simple a installer, alors soyez curieux et vous découvrirez plein de choses merveilleuses. J’espère que cette liste de possibilités vous aura donné envie de vous lancer dans l’aventure.

L'aventure

Dans le prochain article je vous parlerai des différents projets que certaines personnes ont réalisé, en bidouillant des composants pour créer des systèmes intéressants. D’ici là, bon tests !

 

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

Florian 11 octobre 2016 - 19 h 00 min

Salut
Je voudrait m’acheté un rasberry pi mais je ne serais pas quoi faire avec, une iddé ?

Répondre
Jérémy PASTOURET 12 octobre 2016 - 19 h 26 min

Bonjour Florian,

tout d’abord merci pour ton commentaire, cela nous aide beaucoup et fait vivre le blog.

Pour ta question, je te propose ce lien si tu es pressé :
http://www.place4geek.com/blog/2014/09/plus-de-70-idees-de-projets-pour-votre-raspberry-pi/

Sinon patiente un peu et je sortirai divers articles sur des projets que j’ai réalisés.

Si tu as d’autres questions, la partie commentaire du blog est à toi.

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.