Accueil Développement durable Réflexes du parfait petit recycleur – n°1 : le verre

Réflexes du parfait petit recycleur – n°1 : le verre

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

L’article du jour s’inspire d’une collecte de déchets organisée dans ma commune. J’y ai pris part la semaine dernière, et cette expérience m’a laissée plutôt songeuse. En effet, je ne compte plus les bouteilles (de bière, principalement) que nous avons ramassées en l’espace d’une matinée. Outre le fait que c’est-pas-bien-de-jeter-ses-ordures-en-pleine-nature, c’est vraiment du pur gâchis en ce qui concerne le verre.

verre brisé

Pourquoi ? Parce que le verre est un matériau qui se recycle à l’infini, et à 100%. Magique, non ? C’est plutôt rare, alors autant en profiter : en comparaison le papier, lui, se recycle « seulement » cinq fois. Si on laisse traîner sa bouteille en verre dehors en espérant qu’elle se décomposera tout seul, c’est raté : c’est un processus qui s’étale sur plusieurs milliers d’années.

Concrètement, qu’est-ce que ça change si j’arrête de jeter les récipients en verre dans ma poubelle habituelle ? Sur un plan pratique, ça évite déjà tout risque de coupure avec un tesson. Souvent imbibé de compote moisie, de sauce tomate périmée, bref de trucs qui grouillent de bactéries – pas vraiment hygiénique, donc.

Mais c’est là que les choses se corsent, sinon ça ne serait pas drôle. Vous ne pouvez déposer dans le conteneur que les verres d’emballage : les bocaux, les bouteilles, les flacons (vous avez fini votre parfum ? C’est OK). Si vous cassez tous vos verres lors d’une dispute avec votre chèr(e) et tendre, ça part à la poubelle avec les déchets ménagers. Eh oui, le verre culinaire est souvent constitué de céramique transparente. Et son point de fusion est supérieur à celui du verre, donc il ne peut pas être recyclé dans la filière des verres d’emballage. Les ampoules sont triées à part, on trouve souvent des conteneurs dédiés dans les supermarchés et les centres commerciaux.

Pour des informations plus approfondies sur le sujet, je vous conseille le site de Verre Avenir.

pres_3672_0

Une fois les bouteilles et autres bocaux réduits en miettes, sachez que vous avez réalisé votre bonne action du jour. Encore une info glanée en cette journée de collecte. En effet, certaines communes reversent à la Ligue contre le cancer une participation pour chaque tonne de verre recyclée. Pourquoi cette initiative ? La réponse se trouve sur leur site internet :

Dans un contexte de crise, il s’agit également de proposer de nouveaux moyens de soutenir les actions de la Ligue.

Et comme à chaque fois, les petits ruisseaux font les grandes rivières. En mettant bout à bout la participation de chaque commune, la somme récoltée à la fin de l’année est loin d’être négligeable. Une bonne raison supplémentaire de faire le tri régulièrement, et même consciencieusement.

Passons à l’intérêt que vous pouvez retirer de ce geste simple. Personnellement, trier le verre, ça me défoule. Certains prennent des cours de boxe, d’autres se rendent dans des salles dédiées pour tout casser… moi, c’est le tri du verre. Ma partie préférée ? Balancer énergiquement les récipients dans le conteneur. C’est sympa d’entendre la petite explosion assourdie.

paysage

La valorisation des déchets

En dehors des considérations écologiques, l’argument du porte-monnaie devrait vaincre pas mal de résistances. En effet, si vous avez encore du mal à vous y mettre, sachez que le poids de vos poubelles déterminera bientôt le montant de votre facture. C’est déjà le cas dans certaines villes. Or en vous débarrassant du verre via la filière du recyclage, vos poubelles seront tout de suite plus légères.

Le mot de la fin, c’est qu’il est temps de changer notre regard sur nos ordures : certains les considèrent déjà comme de véritables mines d’or ! Le mot clé, c’est la valorisation. Et ça tombe bien, ça commence avec la petite bouteille que vous avez bue d’un trait à l’apéro :).

Rendez-vous prochainement pour la 2e partie de ce dossier recyclage sur le papier !

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

pastouret 13 septembre 2016 - 15 h 35 min

SYMPA CET ARTICLE IL DEVRAIT ETRE OBLIGATOIRE sponsorisée par la sécu……..et petit exemple les 300mètres que je fais à pied de la place de parking devant chez me parents jusqu’a mon boulot je remplis tous le temps un sachet de tri selectif (canette alu et paquet de cigarette le plus souvent ……le.geste citoyen devrait être appris comme un bonjour ou in aurevoir on est tellement en retard par rapport à nos concitoyens ALLEMAGNE les pays bas!!!!!!!!

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.