Logo des Enovateurs
Réservez votre hôtel sans intermédiaire pour un bonus écologique et économique

Réservez votre hôtel sans intermédiaire pour un bonus écologique et économique

En préparant son séjour, contacter directement un hôtel permet de mieux rémunérer un acteur local... et parfois même d'obtenir une réduction ou un avantage.

Les plateformes de réservation d'hôtels en ligne, mondialement connues, sont désormais leaders sur ce marché. EIles en profitent pour augmenter leurs commissions et payent très peu d'impôts, contrairement aux hôteliers. Contacter un établissement directement par mail, téléphone ou en personne vous permettra, entre autres avantages, de réduire votre impact numérique (algorithmes de recherche, collecte de données, etc).

Besoin de prendre l'air, de visiter une nouvelle ville, de découvrir les spécialités locales... vous décidez alors d'utiliser une plateforme de réservation d'hôtel en ligne comme Booking.com, Expedia.com ou encore Hotels.com. Ces sites facilitent la vie des voyageurs·ses en proposant des hôtels adaptés à leurs critères (nombre de chambres, équipements, distance du centre ville, prix...).

Depuis les années 90, les plateformes web s'améliorent sans cesse pour proposer une expérience efficace et rapide. A cet effet, de nombreux serveurs doivent fonctionner et être alimentés en énergie pour faire fonctionner toutes ces usines de données. Les hôtels du monde entier y sont listés, ainsi que d'innombrables avis clients.

Sans compter que ces plateformes ont aussi ajouté des systèmes de traçage afin d'améliorer leur interface, et collecter des données sur votre utilisation. La finalité est toujours la même : vous faire rester, puis vous faire revenir. En bref, vous faire passer systématiquement par là pour effectuer vos réservations.

Tout cela a évidemment un coût à la fois écologique et économique.

En effet une plateforme comme Booking, par exemple, est devenue tellement incontournable qu'elle abuse de sa position pour augmenter sa commission "à la tête du client" d'après les dires des hôteliers. Ainsi, Booking facture 10% pour les chaînes ou groupes hôteliers contre 25% pour les hôteliers indépendants. Les commissions varient aussi en fonction des villes : 17% pour le Cap d'Agde, 15% pour la Grande Motte...

De plus, ces plateformes sont devenues expertes en évasion fiscale, à l'image des GAFAM. Malgré leurs affaires florissantes, elles payent donc proportionnellement moins d'impôts que les hôtels indépendants.

Il faut aussi savoir qu'avant 2015, Booking.com avait imposé une clause de parité interdisant aux hôteliers d'afficher un prix différent sur leur propre site. En passant directement par l'hôtelier, celui-ci ne payera pas la commission prélevée par les plateformes. C'est pour cette raison que vous pouvez négocier un tarif plus avantageux, ou un petit-déjeuner compris.

Vous l'aurez compris, pour réduire l'utilisation des data centers, mieux vaut contourner ces grosses plateformes en contactant directement les hôteliers.

Utilisez-vous ces plateformes de réservation en ligne ? Arriveriez-vous à vous en passer ?

Jérémy PASTOURET
Jérémy PASTOURET
Journaliste en recherche constante de nouveaux outils plus légers, accessibles à tous et respectueux de la vie privée de leurs utilisateurs.

Commentaires

Ecrire un commentaire

Sobriété

Passez à l'étape supérieure :

Découvrez nos tutos !

Chargement d'un nouvel article...

Les Enovateurs

Rejoignez notre communauté de lecteurs

Retrouvez-nous aussi sur

linkedin