Accueil TechnologiesRaspberry Pi Lire & écrire sur des badges/cartes RFID avec un Raspberry Pi : le matériel

Lire & écrire sur des badges/cartes RFID avec un Raspberry Pi : le matériel

par Jérémy PASTOURET

Dans cet article, je vais vous apprendre à manipuler les cartes RFID. Elles sont utilisées dans certaines sociétés pour identifier les employés et leur permettre d’accéder à tel ou tel bâtiment. Mais aussi comme badges d’accès au hall d’entrée d’une résidence.

Pour ma part j’ai besoin de cette technologie pour identifier des personnes, et interagir avec elles sur divers projets. J’ai choisi l’option RFID car le facteur coût était important pour moi. Or il se trouve que la carte qui permet de lire/écrire n’est pas chère. Et vous pouvez également trouver des bracelets RFID à un prix raisonnable, si vous avez prévu comme moi un événement à grande échelle.

Commençons par la liste d’achats :

Tout d’abord, il vous faut un Raspberry Pi. je recommande la « formule budget » présentée dans cet article : Que faut-il acheter pour utiliser un Raspberry Pi ?

Puis il vous faudra un kit RFID contenant le module RFID-RC522. Celui-ci est disponible sur Amazon pour la modique somme de 6€99 – la livraison est possible avec Prime, et ça vaut le coup. Pour acheter ce kit, c’est par ici.

Kit RFID

Comme vous pouvez le voir sur la photo, plusieurs éléments sont fournis dans le kit. Il y a une carte électronique RFID-RC522 qui permet de lire/écrire sur la puce RFID. On y trouve aussi un badge et une carte pour tester qu’on arrive bien à écrire/lire. Et pour finir, il y a les pins à insérer sous la carte ; il faut les souder, sinon cela risque de ne pas fonctionner correctement (j’en ai fait l’expérience).

Montage électronique entre la carte RFID RC522 et le Raspberry Pi

Deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous possédez déjà un peu d’équipement, et vous allez vous débrouiller. Ou alors vous n’avez rien rous la main : il va donc falloir acheter une breadboard et des câbles.

Vous pouvez acheter ce kit de 4 breadboards (6€99) ainsi que ce kit de câbles mâle à mâle, femelle à femelle et mâle à femelle (6€99). Tout est disponible en livraison Amazon Prime.

Passons maintenant au montage.Raspberry Pi Branchement RFID

Le schéma présente un Raspberry Pi 3 à gauche et une carte RFID à droite. Certaines personnes aiment se baser sur ce genre de schéma. Personnellement, je préfère l’illustration ci-dessous qui montre les pins du Raspberry Pi. Vous vous demandez sûrement comment faire pour trouver le sens de lecture : les deux pins bleu sont t-il côté USB ou côté caméra ? La petite astuce consiste à trouver le pin carré (illustré en orange sur le schéma).

Connexion Rpi3 et GPIO pour la carte RFID RC522

Vous voyez aussi sur le schéma des noms comme 3v3 (la borne +), GND (la masse), MOST, etc. Tous ces noms sont inscrits sur le module RFID-RC522, comme on peut le voir sur l’image ci-dessous.

Pin du module RFID RC522

Donc aucune inquiétude, ce n’est pas bien compliqué. Maintenant que le montage est fait, je vous propose de passer au code.

Le code pour lire/écrire sur un badge RFID

Bien entendu, Raspbian doit déjà être installé sur votre Raspberry Pi. Vous devez ouvrir un terminal (CTRL + ALT + T).

Activer l’interface SPI

Pour utiliser cette carte, nous devons activer l’interface SPI (Serial Peripheral Interface). Si vous souhaitez en savoir plus sur cette interface, voici sa page Wikipedia.

Dans la console, tapez la commande suivante :

sudo raspi-config

Vous allez tomber sur une interface digne des premiers systèmes DOS.

Raspi Config Console

Vous devez descendre (grâce aux flèches directionnelles de votre clavier) jusqu’à Interfacing Options. Puis appuyez sur la touche entrée. Vous obtiendrez cette fenêtre :

Raspi-Config > Interfacing Options

De la même manière que sur l’écran précédent, vous devez descendre jusqu’à SPI grâce aux flèches de votre clavier et appuyer sur la touche entrée. Le Raspberry Pi vous demande alors la confirmation de votre choix.

Confirmation activation SPI Raspberry Pi

A l’aide des flèches de votre clavier, rendez-vous sur le bouton Yes, et appuyez sur entrée. Le Raspberry Pi vous informe qu’il a activé l’interface : appuyez de nouveau sur la touche entrée pour valider. Vous allez revenir sur le menu d’accueil. Le bouton Finish sera surligné en rouge comme cela :

Finish Raspi Config

Il vous suffit d’appuyer sur la touche entrée.

Vérification de activation de l’interface SPI

Une simple commande va nous permettre de vérifier cela :

lsmod | grep spi

Vous devriez obtenir une réponse semblable à la mienne :

Vérification SPI marche Raspberry Pi 3

De mon côté, je préfère vérifier deux fois plutôt qu’une. C’est la raison pour laquelle nous allons nous faire un tour dans le fichier de configuration en tapant cette commande :

sudo nano /boot/config.txt

Puis vous devez utiliser le raccourci CTRL + W pour lancer une recherche, et taper :

dtparam=spi=on

Ensuite, appuyez sur la touche entrée. Vous devriez avoir sous les yeux le même résultat que moi :

Vérification de l'option spi=on Raspberry Pi

On voit que la ligne est bien présente : elle indique que l’interface est active. Maintenant que la partie matérielle est achevée, je vous propose de conclure cet article. La partie code se poursuit avec cet article frais et disponible :

Lire & écrire sur des badges/cartes RFID avec un Raspberry Pi : le code

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.