Accueil Développement durable Savez-vous planter chez nous : le numérique au service des jardiniers
Savez-vous planter chez nous - Chantal Perdigau

Savez-vous planter chez nous : le numérique au service des jardiniers

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

En ce début de printemps, une envie irrépressible de cultiver vos propres légumes s’empare de vous ? Pas de bol, vous habitez dans un appartement en centre-ville (sans balcon).

Ou alors, vous possédez un bout de terrain complètement laissé en friche : pas le temps / l’énergie / le savoir-faire pour transformer ce morceau de terre en potager luxuriant. Et vous trouvez ça bien dommage.

Logo Savez-vous planter chez nous

Si seulement il y avait un moyen de mettre en relation ces profils, aux intérêts qui convergent…

C’est exactement ce que propose la plateforme Savez-vous planter chez nous. Chantal Perdigau, sa fondatrice, nous a présenté ce projet lancé il y a maintenant 10 ans.

Semer des graines : végétaux & liens sociaux

C’est en observant son entourage que l’idée lui est venue. D’un côté, il y a celles et ceux qui aimeraient s’occuper d’un jardin mais n’en possèdent pas. Il existe bien des jardins familiaux proposés par les communes, mais les listes d’attente sont si longues…

De l’autre, il y a des propriétaires qui n’entretiennent pas leur jardin. Parce qu’ils manquent de temps, sont trop âgé·es pour s’en occuper, ne savent pas comment faire… ou tout simplement ne s’intéressent pas particulièrement aux plantes.

Et s’il était possible de les mettre en relation ? Une première version du site web voit le jour en 2011, créée par un ami développeur. Chacun·e peut y déposer une annonce pour rechercher ou mettre un terrain à disposition. La monnaie d’échange ? C’est le partage des récoltes, lorsque les légumes du potager arrivent à maturité.

Sur un peu plus de 6000 annonces en ligne aujourd’hui, la moitié concerne des offres de jardins et l’autre moitié, des demandes. Le hasard fait bien les choses : un équilibre presque parfait a été atteint.

Semer des graines

Mais au-delà des plantes, ces rencontres font germer de nombreuses graines : du lien social et intergénérationnel, de la solidarité, une vraie reconnexion à la nature, un changement des habitudes alimentaires… les bénéfices de ces collaborations entre particuliers dépassent vite le cadre d’un simple prêt de terrain. Au fil des ans, de belles rencontres ont eu lieu grâce à Savez-vous planter chez nous.

Au total, plus de 32000 membres sont désormais inscrits sur la plateforme. L’activité est cyclique, avec un pic au printemps : entre mars et juin, 100.000 à 150.000 visiteurs consultent le site.

Et l’oseille, on en parle ?

Savez-vous planter chez nous est une plateforme gratuite : chacun·e peut déposer ses annonces et les modifier sans frais. Alors, pour rendre son projet économiquement viable, Chantal décide de créer sur son site une rubrique dédiée aux professionnels du jardinage : les « Choux-choux ».

Professionnels du jardin

Ceux-ci sont triés sur le volet : il s’agit de mettre en valeur des acteurs locaux, qui offrent des produits ou services en lien avec le jardinage. Par exemple : des petits producteurs de plantes, qui proposent des végétaux de saison et adaptés au climat de leur région. Ou encore des artisans, comme ce fabricant de paniers en fil de fer tressés à la main.

En échange d’une petite contribution annuelle, ces professionnels sont référencés sur le site. Ceci leur offre de la visibilité auprès d’un public disposé à leur rendre visite – puisque la plateforme cible des passionné·es de jardinage qui ont besoin de s’équiper. Ils peuvent également vendre leurs produits en ligne sur l’espace boutique qui leur est réservé. Enfin, un agenda permet de mettre en avant leur présence sur les foires aux plantes dans toute la France.

A ce jour, 200 professionnels sont référencés sur le site.

Gérer une plateforme numérique au quotidien

A ce jour, Chantal prend seule en charge la majorité de la gestion quotidienne du site. Elle s’occupe ainsi des partenariats, de la communication et des réseaux sociaux, du contact avec les (futurs) membres, de la modération, de la rédaction de l’ensemble des contenus proposés sur le site.

Deux développeurs gèrent la partie technique, dans une démarche d’amélioration continue de la plateforme. La version actuelle a été mise en ligne en 2016, mais elle évolue constamment. Les perspectives : nouvelles interfaces optimisées, plus grande facilité d’utilisation…

Numérique et jardins

L’hébergeur du site ? L’entreprise suisse Infomaniak Network, sélectionnée pour ses engagements écologiques en accord avec la démarche de Savez-vous planter chez nous.

A ce jour, le développement de la plateforme exige un grand investissement personnel de la part de Chantal. En retour, elle commence à en recevoir quelques revenus. Mais pour équilibrer ses finances au quotidien, elle propose en parallèle ses services de rédactrice web. Son objectif : continuer à faire croître ce projet, notamment grâce à un développement à l’international (au Canada, par exemple). Et atteindre le palier qui lui permettra de vivre entièrement grâce à son entreprise.

De l’écran… au terrain

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.