Accueil Société Seniors : des projets photos qui dépotent !
Projet photo seniors

Seniors : des projets photos qui dépotent !

par Louise PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Quand on parle des seniors, ou du troisième âge, les images qui viennent en tête sont rarement flatteuses. On pense : napperon en dentelle, teintures pour cheveux, caniche et déambulateur. Pourtant, au-delà de l’inévitable déclin du corps (qui nous attend tous !) chaque personne âgée porte en elle une vie bien remplie. Ses souvenirs et expériences sont précieux.

Certains photographes ont su immortaliser les seniors sous un jour original, voire carrément loufoque. Leurs prises de vues mettent en valeur les personnes âgées d’une manière plutôt inattendue. Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter deux projets que j’ai trouvé tout simplement géniaux.

 

Eyes as big as plates

Ce projet artistique débute en 2011, lorsque deux femmes se rencontrent : Riita Ikonen, artiste finlandaise, et Karoline Hjorth, photographe norvégienne. Les seniors se trouvent au centre de leur projet ; mais pas seulement, car le duo d’artistes scandinaves fait la part belle à la nature. Elles mettent en scène leurs modèles au cœur de paysages magnifiques, et les immergent dans la nature environnante jusqu’à ce qu’ils en fassent partie intégrante. A l’origine, les deux femmes s’inspirent du folklore nordique pour réaliser leur projet.

Riita Ikonen et Karoline Hjorth questionnent la société sur la place accordée aux seniors. Souvent considérés comme inutiles, ils se retrouvent marginalisés alors qu’ils pourraient partager leurs expériences et leur savoir. La place de l’homme dans la nature est également interrogée, à l’heure où les dégradations touchant l’environnement se multiplient.

 

Ces photographies m’ont beaucoup touché. Elles sont majestueuses, émouvantes et drôles. Parfois tragiques, parfois comiques, voire même absurdes, ces petits vieux se transforment en divinités de la nature, en hommes-feuilles ou en femmes-algues. Ils incarnent des personnages hors du temps, chacun avec leur caractère. Et le résultat est tout simplement bluffant.

Pour découvrir l’intégralité des clichés, rendez-vous sur le site dédié au projet. Il existe également une page Facebook très active. Enfin, je vous invite à consulter cette ancienne campagne Kickstarter : la vidéo est tout simplement sublime. Leur livre intitulé « Eyes as big as plates » est également disponible.

 

Mamika

Mamika, c’est le nom de la grand-mère de Sacha Goldberger. Il y a quelques années, ce photographe français a réalisé que sa mamie s’ennuyait terriblement depuis qu’elle s’était mise à la retraite. Alors il lui a proposé de poser pour lui. Mais pas questions de prendre des photos plan-plan dans des tons sépia : Sacha Goldberger transforme sa grand-mère en super héroïne.

Gainée dans un legging en vinyle argenté, sa cape flottant sur ses épaules, la voici transformée en personnage de comics américain. La magie de Photoshop opère : on la retrouve nonchalamment assise sur l’aile d’un avion ou promenant son chien… en volant.

 

La série a rencontré un grand succès sur Internet. Par la suite, Sacha Goldberger a photographié sa grand-mère dans des situations en apparence plus banales… mais la surprise est toujours au rendez-vous et le rire n’est jamais bien loin.

Pour retrouver toutes les photos de cet hommage hors du commun, rendez-vous sur le portfolio de Sacha Goldberger (et profitez-en pour jeter un œil à son excellente série de super-héros américains en costume d’époque. Hulk avec une fraise, ça vaut vraiment le détour). Vous pouvez aussi suivre son travail sur sa page Facebook.

 

Bonus : Baddie Winkle

Sur ce compte Instagram hors norme, vous ne trouverez pas d’œuvres de photographes professionnels. En revanche, les selfies de cette jeune fille de quatre-vingt dix ans vous feront certainement sourire. Cette américaine au style incroyable poste régulièrement des photos d’elle, dans des tenues toutes plus étonnantes les unes que les autres. Qui dit qu’à partir d’un certain âge il ne faudrait plus rien oser ?

 

Couverte de strass et de maquillage, parfois entourée d’éphèbes bronzés, elle ne dissimule pas pour autant sa canne, ses rides et ses cheveux blancs. Elle exploite à fond les clichés de la mode, de la beauté et de l’éternelle jeunesse. Elle les bouscule aussi, et fait réfléchir autant qu’elle divertit. Et quand elle se prend en photo avec des jeunettes, devinez qui est la plus cool…

Moralité : quand vous vous sentirez raplapla en vous levant le matin, pensez à cet article. Tout est possible, ces seniors vous l’ont prouvé !

Retrouvez l’image qui illustre mon article ici.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.