Accueil Technologies The Fuck : le correcteur ultime pour vos commandes sur terminal
The Fuck - Correcteur commande terminal

The Fuck : le correcteur ultime pour vos commandes sur terminal

par Jérémy PASTOURET

Lorsque la fatigue ou le stress se fait sentir, il arrive qu’on saute des lettres sur le clavier. Lorsqu’on utilise un terminal Linux ou Mac et qu’on se trompe dans une commande, la console nous propose une solution / une correction. Mais sans nous réécrire la commande correctement. Alors certains développeurs se sont sentis frustrés… et c’est ainsi qu’est né : The Fuck. Un outil permettant de réparer votre commande tout simplement, en tapant le mot fuck.

Démonstration de The Fuck

Tout d’abord, je vous propose une petite démonstration avant de parler de l’installation de l’outil :

Démonstration The Fuck

Le principe est simple : vous tapez une commande erronée, puis vous tapez « fuck ». Le programme analyse votre précédente commande et vous propose une ou plusieurs commandes possibles. Il ne vous reste plus qu’à taper sur entrée ou faire défiler les propositions avec les flèches de votre clavier – ou faire un ctrl + c pour annuler.

Installation de The Fuck

Sur OS X

Si cela n’a pas déjà été fait auparavant, vous devez installer Homebrew. Ensuite, il suffit taper la commande suivante dans votre terminal :

brew install thefuck

Sous Linux

Il suffit de lancer une dernière fois quelques commandes (sans erreurs 😋)

sudo apt update
sudo apt install python3-dev python3-pip python3-setuptools -y
sudo pip3 install thefuck

Lorsque l’installation est terminée, le terminal renvoie ce résultat :

Installation de The Fuck

Pour les autres systèmes

The Fuck est un programme écrit en Python. Donc peu importe le système que vous utilisez, vous pouvez installer Python et surtout Pip (outil d’installation de programme Python).

Après avoir installé ces deux programmes, il suffit de lancer la commande suivante :

pip install thefuck

Vérification / Finalisation de l’installation de The Fuck

Afin de vérifier que The Fuck a bien été installé, il suffit de lancer la commande suivante :

fuck

Le terminal indique que l’alias / la commande fuck n’a pas été configurée :

~ fuck
Seems like fuck alias isn't configured!
Please put eval $(thefuck --alias) in your ~/.zshrc and apply changes with source ~/.zshrc or restart your shell.
Or run fuck second time for configuring it automatically.
More details - https://github.com/nvbn/thefuck#manual-installation

Pour configurer l’alias correctement, il vous suffit de relancer la commande fuck (eh oui il arrive même à s’auto-corriger, c’est magique 🧙). Le résultat obtenu est le suivant :

~ fuck
Seems like fuck alias already configured!
For applying changes run source ~/.zshrc or restart your shell.

Dès à présent, vous pouvez maintenant vous amuser en tapant des commandes erronées, suivies de la commande fuck. Par exemple :

~ nan todo.md 
zsh: command not found: nan
~ fuck
nano todo.md [enter///ctrl+c]
~ puthon
zsh: command not found: puthon
~ fuck 
python [enter///ctrl+c]

A propos de The Fuck

Mis à par son nom (original), il faut savoir que c’est un outil Open Source disponible sur GitHub. Il possède d’ailleurs une bonne communauté : 139 contributeurs et plus de 80 releases (versions publiées).

Conclusion

Bannière conclusion

Désormais vous ne pourrez plus maudire votre clavier ni votre console favorite, puisque vous connaissez ce formidable outil. Pour conclure, nous vous conseillons de lire cet article sur Oh My Zsh… si vous souhaitez rendre votre terminal plus joli ou plus convivial.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.