Accueil Développement durable Tous à vélo ! Découvrez les aides pour vous remettre en selle
Tous à vélo

Tous à vélo ! Découvrez les aides pour vous remettre en selle

par Louise PASTOURET

J-3 avant la fin du confinement… à l’approche de ce premier lundi de liberté, l’Etat et les communes sont confrontées à un sacré casse-tête. Comment faire en sorte que chacun puisse circuler à nouveau librement (ou presque), sans provoquer une recrudescence de la transmission du virus ?

J’ai quelques souvenirs du métro parisien à l’heure de pointe. Personnellement, j’ai donc beaucoup de mal à imaginer une quelconque distanciation sociale sur les quais et dans les rames. Ce problème se pose de manière pressante pour les transports en communs des grandes villes françaises.

La poursuite du télétravail et les horaires de bureau décalés ont été suggérés aux entreprises. L’objectif : limiter l’afflux soudain de salariés dans l’espace public. Mais rien n’est obligatoire, et il n’est pas certain que les acteurs privés adoptent largement ces mesures. Au moment où les affaires peuvent enfin reprendre, certains auront sûrement d’autres priorités en tête.

Pistes cyclables supplémentaires

bannière piste cyclable

Heureusement, le gouvernement et les collectivités ont décidé de pousser les citoyens à prendre davantage leur vélo. Des grandes villes comme Paris et Lyon se sont employées, en préparation du déconfinement, à ouvrir des pistes cyclables supplémentaires. Avec l’élargissement des trottoirs pour favoriser la marche à pied, cyclistes et piétons empièteront donc temporairement sur les voies habituellement réservées aux automobilistes. Des places de stationnement seront également créées pour accueillir les vélos. Espérons que tous ces aménagements seront conservés par la suite.

Un coup de pouce vélo pour les particuliers

bannière vélo

L’Etat s’est aussi engagé à apporter un coup de pouce aux particuliers, afin d’inciter les français à se remettre au vélo. Cette aide prendra deux formes, à partir du lundi 11 mai :

  • 50€ offerts par personne pour prendre en charge les réparations à effectuer sur un vélo. Il faudra simplement se rendre chez un réparateur référencé. Si le montant des réparations est supérieur à 50€, il n’y aura qu’à régler la différence.
  • Un cours de « remise en selle » offert, pour les personnes qui n’ont plus l’habitude de faire du vélo. Ou celles qui craignent de circuler en ville. Ces cours dureront une à deux heures, en individuel ou en très petit groupe.

Pour en bénéficier, rendez-vous dès lundi sur la plateforme spécialement créée pour l’occasion : coupdepoucevelo.fr.

Certaines communes ont décidé d’aller plus loin. Par exemple, la métropole de Lyon a prévu d’augmenter le montant de l’aide financière qu’elle accorde pour l’achat d’un vélo électrique. A partir du mois de juin, cette aide passera de 100€ à 500€. C’est le bon moment de se renseigner auprès des mairies pour voir s’ils proposent des aides complémentaires à celles de l’Etat.

Que pensez-vous de ces initiatives ? Les commentaires sont à vous 😉

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.