Accueil Voyages Un week-end à Annecy, la Venise des Alpes

Un week-end à Annecy, la Venise des Alpes

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Pendant le week-end prolongé du 11 au 13 novembre 2016, nous nous sommes rendus à Annecy, une ville magnifique. Et je me suis dit que ce serait bien de vous en parler en un seul article, un peu comme je l’ai fait pour Bruxelles.

Quand nous sommes arrivés à bon port, nous avons été surpris par l’amabilité des automobilistes : ils s’arrêtent presque toujours aux passages piétons, même en l’absence de voiture derrière eux. C’est tellement impressionnant que les enfants traversent en courant sans que les parents ne soient vraiment attentifs. Alors forcément, quand nous sommes rentrés dans le sud, ça nous a fait un drôle d’effet 😀.

En termes de paysages, vous avez sans doute entendu parler du Lac d’Annecy : c’est l’endroit incontournable de la ville, et surtout le plus connu.

Le lac d’Annecy

Pour l’atteindre, il faut traverser une grande pelouse, grand espace de jeux en tout genres (ou de détente) pour les grands et les petits.

Le Lac d'Annecy

Ce lac est gigantesque, il représente à lui seul : une superficie de 27.59km², et une longueur de 14.6km pour une largeur de 3.35 km. En termes de volumes cela représente 1.1245 km³. Impressionnant non ?

Là-bas, on le surnomme le « lac bleu » car l’eau est… magnifiquement bleue. Il s’est formé il y a environ 18 000 ans, et on peut en faire le tour à pied comme à vélo. Mais il faut avoir pas mal de temps devant soi, car pour en faire le tour il vous faudra parcourir quelques 40 km.

Le lac se déverse dans le Thiou qui alimente le Fier, lui-même se jetant dans le Rhône. On y trouve des cygnes sublimes ainsi que plein d’autres sortes d’oiseaux.

Chaque année, la ville organise la Fête du lac (qui fait bien entendu flamber le prix des chambres d’hôtels) mais qui d’après les dires des locaux vaut vraiment le détour. A cette occasion est tiré l’un des plus grands feux d’artifices d’Europe, d’une durée moyenne d’1h30. Cet événement a lieu le premier samedi d’août, et ce depuis 1978.

Un tour en bateau

Si vous passez à Annecy, vous êtes obligés de faire un tour pour admirer le lac. On vous conseille même de faire un tour en bateau d’une heure environ. Mais faites bien attention à vous si vous y allez pendant l’hiver : il faut s’armer d’un manteau bien chaud, de chaussures chaudes, de bonnets, etc. Car sur le bateau il fait vraiment très froid, c’est le grand frisson garanti. Je vous propose une petite galerie photo pour vous montrer à quoi cela ressemble :

Et pour la beauté des images, je vous rajoute un joli GIF, réalisé par l’intelligence artificielle de Google Photos :
l'eau du lac

Je vais continuer à vous parler du lac, avec le célèbre Pont des Amours qu’adorent nos amis asiatiques.

Le Pont des Amours

Pour les Annéciens, ce pont est un point de rencontre utilisé pour retrouver son amoureux – ou amoureuse. D’après une légende urbaine, deux amoureux se donnant un baiser en son milieu seront unis pour la vie (oui c’est mignon !). Une autre source dit que son nom viendrait plutôt de son histoire en tant qu’ancien lieu de rencontre galantes… avec les prostituées de la ville. C’est Wikipedia qui le dit, et c’est tout de suite moins mignon 😀.

Le pont des amours

Je vais maintenant présenter le centre-ville d’Annecy. Et vous parler plus en détail de son surnom :

La Venise des Alpes

La Venise d'Haute-savoie

Comme on le voit sur ces photo, Annecy est traversée par différents canaux, issus de la rivière du Thiou. On peut même y apercevoir une église sous laquelle passe un cours d’eau. Voici quelques images pour vous donner une meilleure idée :

A l’époque, les habitants utilisaient le Thiou pour naviguer dans la ville et surtout transporter des objets lourds. On le voit sur l’une des photos : les habitants avaient un accès direct sur le canal avec une barque personnelle rattachée au pied de l’immeuble. C’est la raison pour laquelle on l’appelle la Venise des Alpes. Nous avons également appris que les habitants avaient pour habitude de jeter tous leurs détritus dans le canal. Sauf qu’en été, il faisait très chaud… et les odeurs remontaient (c’est toujours plus sympa de partager).

Le château d’Annecy

Le Chateau d'Annecy

Le château d’Annecy est plutôt vieux, il date du XIIème siècle. Ancienne résidence des comtes de Genève puis des ducs de Genevois-Nemours, il devient propriété de la ville à partir de 1953.

Nous avons eu l’occasion d’y faire un petit tour lors de la visite guidée organisée par l’office de tourisme. Celle-ci coûte 6€50/personne et dure environ 2h, ce qui est énorme par rapport à celles que nous avons suivies dans d’autres villes. On a fait le tour de la ville, on est passés devant des églises, et on a suivi les cours d’eau avec des explications historiques sympathiques. Par exemple, j’ai appris que le philosophe des lumières Jean-Jacques Rousseau a vécu un certain temps à Annecy. A la fin de cette visite, nous nous sommes donc retrouvés au château : nous y avons fait quelques pas afin d’admirer la vue, tout en écoutant les informations de notre guide.

Vue du chateau

Bonus : le billet pour la visite guidée vous donne le droit de revenir ultérieurement, si vous voulez visiter le château entièrement. Ce qui vous fera économiser vos petits sous ^^.

Je reviens sur le château qui est transformé en musée aujourd’hui. La visite se découpe en deux parties : la première est composée d’œuvres permanentes datant du Moyen-âge. La seconde plus orientée sur le fonctionnement des principaux lacs des Alpes :

L’Observatoire Régional des Lacs Alpins

Je ne peux pas vous montrer de photos sur la première partie (il était interdit d’en prendre). Mais pour la deuxième, j’en ai pris quelques-unes : ça vous donnera une idée.

Désolé de la qualité de certaines photos, mais comme dans tous les musées c’est un peu compliqué niveau lumière.

La deuxième partie du château est composée de nombreuses salles. Nous avons la salle « des Aquariums » qui contient )comme son nom l’indique) des aquariums avec des poissons des Alpes (ce qui peut être sympa pour les enfants).

Il y a une salle « Ethnologie » qui nous montre les usages et pratiques de la pêche professionnelle sur le lac.

Puis une salle « Archéologie » dans laquelle on peut contempler des objets d’un autre temps retrouvés dans le lac. Et ensuite, d’autres salles sur la vie animale autour des lacs (avec des animaux empaillés). Et enfin une salle de Fresques dans laquelle on trouve des affiches sympa : si vous aimez bien l’esprit rétro vous allez être servi.

Les restaurants

On passe à la partie la plus intéressante pour les fins gourmets. Annecy, pays du froid, vous accueille avec tous les repas chauds traditionnels que l’on prépare lorsqu’on rentre frigorifiés… et qu’on a faim ! Eh oui, on consomme un max de calories quand on a froid.

On commence par le plus grand des repas traditionnels Savoyards, j’ai nommé…

La fondue

Alors oui, je me suis fait plaisir en charcuterie et en fromage pendant ce week-end là. Et j’assume entièrement. Je n’ai pas choisi n’importe quelle fondue : j’ai opté pour celle aux morilles.

Tadaaaa !!!!

Fondu aux morilles

Du vin blanc entrait dans sa composition ; on pouvait le remplacer par du jus de pomme (+4€) ou par du champagne s’il vous plaît (+8€). Oui, rien que ça ! Je ne savais pas qu’on pouvais faire ce genre de changements. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe : on utilise une pique pour tremper un morceau de pain dans la fondue. Le jeu consiste à conserver tout le fromage sur le pain. C’était un pur délice, avec de la salade et de la charcuterie en accompagnement. Le petit souci, c’est qu’on galère a finir cette énorme casserole quand on est seul. On passe à la suite avec :

La tartiflette

La Tartiflette

On est sur du grand classique, mais c’est dans la bonne région pour en manger. Des pommes de terres délicieuses avec du bon fromage, que demander de plus. On continue notre galerie de bonnes choses avec :

Le fromage fondu dont je n’ai pas retenu le nom

Alors oui c’est terrible, mais on galère à finir. En gros, on obtient de jolis filaments de fromage fondu qu’on enroule autour de la fourchette, puis on combine cela avec une pomme de terre et de la charcuterie. A ce moment là, je me suis dit que si je restais trop longtemps sur Annecy je deviendrais obèse… même si nous avons rencontré très peu – voire quasiment pas – de personnes obèses sur Annecy.  Je sens que vous en voulez plus, alors je vous propose un restaurant tout nouveau sur Annecy (moins de deux semaines) tenu par des jeunes qui ont voulu réinventer les plats traditionnels du froid.

Le hamburger raclette

Désolé pour le design de la photo. Mais c’était très bon et le lieu était vraiment sympa. On écoute du bon hard rock, et les hamburgers montagnards sont délicieux. C’est un restaurant de hipster au personnel est très sympa et accueillant. Certes, la nourriture n’est pas light mais c’est à cause de la région 😀. Et pour finir, je vous propose le dessert.

Deux bons gâteaux

C’était un pur délice, d’un côté un gâteau aux noix, noisettes et pistaches avec du caramel (excellent !). De l’autre un gâteau aux marrons (terrible !).

Pour conclure sur la nourriture, j’ai envie de vous dire que c’est très bon ! Mais ne venez pas à Annecy pour faire une cure détox et être prêt pour aller à la plage avec un tour de taille parfait. Pendant ce court séjour, je me suis même rendu compte que certains stands proposent des sandwichs à la raclette. Oui vous avez bien lu, on vous charge le pain avec de la charcuterie et du fromage à raclette pour vous casser le bide en marchant. Par contre, si vous n’aimez pas le fromage, ne venez pas à Annecy… ou alors juste pour le lac 😉.

Parlons du trajet

Je finis cet article, après vous avoir mis l’eau à la bouche, par le trajet pour s’y rendre. Celui-ci fut long pour nous qui venons du sud – et en train. C’est même plus long qu’un trajet pour Paris. Enfin bref, pour se rendre dans cette ville, il faut s’armer de patience et combiner un TGV à un long TER. En effet, vous devez vous rendre à Valence par TGV (ou TER, tout dépend où vous habitez) puis aller à Annecy par TER. Ce TER se nomme « Auvergne Rhône-Alpes » et comme tous ces trains d’Auvergne, ils sont ridiculement petits. C’est à dire deux à trois wagons pour un nombre de passagers élevé  (sinon c’est pas marrant) surtout pendant les longs week-ends (oui c’est un mini coup de gueule classique contre la SNCF).

Conclusion

Si vous avez la possibilité de vous rendre à Annecy, n’hésitez surtout pas. C’est très sympa en hiver et on nous a dit qu’en été on peut se baigner dans le lac… alors pourquoi pas. Partagez vos souvenirs, vos photos ou vos commentaires ci-dessous. Et profitez bien de vos week-ends 😀.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.