Accueil Technologies Créez une base de données pour vos mots de passe grâce à KeePass
Créer une base de données de mot de passes avec KeePass - Partie 2

Créez une base de données pour vos mots de passe grâce à KeePass

par Jérémy PASTOURET
Publié : Mis à jour le

Si vous n’avez pas encore installé KeePass, je vous invite à lire mon article précédent. Cet outil vous permettra de créer une première base de données pour vos mots de passe. Cela permet d’obtenir un fichier qui contient vos différents mots de passe, de manière cryptée. Que vous utilisez KeePass ou KeePassXC, le principe reste le même.

Démarrage de KeePass

Commencez par lancer KeePass ou KeePassXC en fonction de votre système d’exploitation. Si c’est la première fois que vous ouvrez KeePass, une pop-up apparaît.

KeePassXC - Vérification des mises à jour

KeePass vous demande s’il peux vérifier les mises à jour à chaque démarrage. Je vous conseille de cliquer sur Oui. Je vous avoue que je ne le fais pas régulièrement, pourtant il est important de mettre à jour le logiciel fréquemment. Cela permet de corriger les (potentielles) failles de sécurité présentes dans l’outil.

KeePassXC - accueil

KeePass vous propose différents boutons/actions pour commencer à l’utiliser :

  • Créer une nouvelle base de données.
  • Ouvrir une base de données existantes.
  • Importer une base de données de KeePass en Version 1.
  • Intégrer un fichier de base de données de 1Password (une solution cloud de gestion de mots de passe).
  • Importer depuis un CSV.

Création d’une base de données KeePass

Pour créer une base de données de mots de passe sous KeePass, vous avez deux solutions :

  • cliquez sur le bouton Create new database.
  • ou bien cliquez sur le terme Database dans le menu puis New Database…

KeePass ouvre une fenêtre d’informations à saisir concernant votre base de données. Vous pouvez très bien en créer plusieurs : une pour le boulot, et une autre pour vos comptes personnels. Ce n’est qu’une question d’organisation, propre à chacun·e.

KeePassXC - Création de la base de données

Saisissez le nom de votre nouvelle base de données, ainsi qu’une description si vous le souhaitez (c’est facultatif). Une fois ces informations renseignées, cliquez sur le bouton Continue.

Paramétrage du niveau de sécurité

L’assistant de KeePass passe à la seconde étape. Celle-ci permet de configurer le niveau de sécurité de votre base de données.

KeePassXC - Ajuster le niveau de cryptage

La barre présente sous Decryption Time vous permet de régler le temps accordé à KeePass pour décrypter votre base de données de mots de passe. Evidemment, plus vous diminuez le temps, moins votre base de données est cryptée. A l’inverse, plus KeePass prend du temps à décrypter votre fichier, plus celui-ci est sécurisé. Je vous conseille vivement de ne pas modifier ces paramètres par défaut. Sauf si vous tenez à procéder différemment. Si ces paramètres vous conviennent, cliquez sur le bouton Continue.

Création du mot de passe général

KeePass vous demande maintenant de définir le mot de passe général de votre base de données. C’est le moment de se creuser la tête pour créer un mot de passe que vous n’avez JAMAIS utilisé. Certes, ce n’est pas évident de s’en rappeler au début. Alors vous pouvez le noter quelque part pendant quelques jours, le temps de le mémoriser. Puis détruisez bien la note.

KeePassXC - Création du mot de passe général

Je vous conseille aussi d’utiliser des caractères spéciaux. Si vous avez un doute sur ce que vous avez écrit, vous pouvez cliquer sur le petit œil. Et si vous n’êtes vraiment pas inspiré, vous pouvez cliquer sur le bouton en forme de dé. Pour ma part, j’avoue que je n’ai jamais réussi à retenir un mot de passe généré. Quand vous avez créé votre mot de passe, cliquez sur le bouton Done.

Enregistrement de la nouvelle base de données

KeePass ouvre un explorateur de fichiers afin d’enregistrer la base de données nouvellement créée. Je vous invite à stocker ce fichier à l’abri.

KeePassXC - Stockage de la base de données

Si vous possédez un répertoire cloud du style DropBox ou Google Drive, c’est très bien. Dans un prochain article, je parlerai du stockage optimal des mots de passe sur Google Drive. Sur Ubuntu, cliquez sur le bouton Save/Enregistrer ; et sur Windows, sur Enregistrer.

Conclusion

Après avoir créé la base de données, KeePass ouvre directement votre gestionnaire de mot de passe. Vous pouvez désormais créer des dossiers et stocker tout vos mots de passe dedans. L’article suivant vous explique comment bien organiser vos mots de passe 📒.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.